25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 08:00

Depuis quelques mois des bruits persistants parlent de la fermeture, partielle ou totale, d'ici quelques années, de l'aéroport du Havre. C'est oublié un peu vite que notre ville a été une pionnière dans le monde de l'aviation.

Copie de morane

Aujourd'hui, jour pour jour, nous fêtons le centenaire du meeting aérien de la baie de Seine. Évènement énorme à l'époque qui attira des dizaines de milliers de personnes de partout de Normandie et de France. Cet évènement qui eut lieu du jeudi 25 août au mardi 6 septembre 1910, attirera 39 pilotes et leurs 43 machines. (C'est étonnant mais certains en avaient ramené plusieurs).

 

grand meeting portraitsUne carte postale de l'époque présentant les pilotes engagés dans le meeting aérien de la Baie de Seine.

 

Copie-de-rouge-200.jpg

Tout d'abord fallait un lieu, avec assez d'espace pour garer les avions et les faire décoller. Mais surtout installer les dizaines de milliers de spectateurs qui viendrons chaque jour assisté au spectacle. Le lieu choisit fut l'hippodrome du Hoc, qui de nos jours serait situé entre les ponts 6 et 7 et le quai de l'Europe.

 

fete-du-havre-course-au-trot-attelee.jpg L'hippodrome du Hoc.

Ce lieu habitué des grands évènements équestres sera parfait, tant par sa superficie, où l'on pourra organiser les épreuves en circuit fermé, que par les étendues en bord de Seine offrant l'espace nécessaire pour accueillir les visiteurs. Ces étendues, sont de plus, vide de tout obstacle (ni constructions, ni grands arbres).

 


le-havre-1947--001-copie.jpgDepuis, ce lieu a beaucoup changer puisque c'est devenu un bassin.

IMGP5936 copie

 

IMGP9828Voici le plan d'aménagement du terrain du Hoc.

(Cliquez sur l'image pour voir plus de détails)

 

Hangar-Bessoneau-de-Paillette.jpg

Hangars de type Bessoneau, ici du pilote Marcel Paillette.

Il aura fallut également construire des tribunes supplémentaires, des baraques, et des hangars pour abriter les avions les pilotes et les mécaniciens. De plus, cinq pylônes peints en rouge et blanc marqueront les limites du terrain pour les courses en circuit fermé.

 

IMGP9813.JPG

Deux types de hangars avaient été choisit, des Bessoneau ainsi que des hangars en bois fabriqués sur place.

IMGP9867.jpg

IMGP9873.jpg

Voici quelques plans des hangars en bois ainsi que des cinq pylônes autour du terrain ci dessous.

IMGP9904.jpg

 

IMGP9890 copie

En plus des tribunes supplémentaires, il fallait réaménager celle déjà existantes. Ancienne configuration (ci dessus) et la nouvelle avec des loges et des vestiaires ci (dessous).


IMGP9887.JPG

 

IMGP9896.jpgCi dessus une esquisse du projet de tribune avec les décorations.

 


ligne-de-Hangars.jpgLes hangars abritant les avions.

 

1910--020-2.jpg

Deux grand mats indiquent l'entrée du terrain. Ils sont équipés de vergues, où sont mis des drapeaux fournissant des informations aux pilotes.

 

aerodrome.jpgPhoto montage, avec deux avions en vol.

La majorité des tribunes étaient évidemment réservé aux Notables et leurs invités qui eurent droit aux petit fours et déjeuners du restaurant le "Grand Vatel" de Paris et Versailles. Un bureau des postes et télégraphes a été installé, un superbe timbre a d'ailleurs été édité ainsi qu'une affiche tout aussi magnifique.

        timbre.JPG                    lehavre trouville deauville 

Le timbre et l'affiche de l'évènement.


IMGP9901Voici le plan du bureau de poste et télégraphe.

 

IMGP0043.jpg

IMGP0044.jpgIl fallait aussi rentabiliser l'évènement avec des entrées payantes qui allait de un franc à plus de dix francs selon l'endroit où l'on voulait être (sur la pelouse ou dans les gradins). Ici le plan des guichets d'entrées pour la partie pelouse.

 

De nombreux hôtels se sont proposé pour accueillir les pilotes et toute l'assistance, l'hôtel Frascati était beaucoup demandé, mais celui-ci était en travaux à cette période. La compagnie générale Transatlantique avait proposé le paquebot Bretagne pour loger des visiteurs. L'administration centrale de la compagnie envoya le Bretagne à Saint Nazaire pour réparation et aucun autre paquebot de remplacement ne sera proposé.

 

zzzzzzzz357_001.jpg

Photo montage, mais assez représentative, du spectacle visible à cette époque.

 

catalogue-1910-carte-le-Hoc.jpgLe terrain du Havre

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Les plans des terrains du Hoc (ci dessus) et de Deauville (ci-dessous),où l'on s'aperçoit que l'on est pas très loin de l'organisation actuelle des meetings aériens. On se prépare au même spectacle de l'autre coté de la Seine (Deauville).

 

catalogue-1910-carte-Deauville.jpgLe terrain de Deauville.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Le terrain d'aviation du Hoc a servit jusqu'à l'installation d'un véritable aérodrome à Bléville quelques années après la première guerre mondiale. Ce terrain servira aussi pour des atterrissages de fortunes bien après. Les Alliés pendant la seconde guerre mondiale, s'en serviront pour faire décoller des avions déchargés des bateaux. Au début de cette guerre la France y  recevra aussi une partie de ses avions commandés aux USA (comme les Curtiss H75).  "Infos à vérifier".  

 

A SUIVRE...

 

*Merci à DAN pour sa participation.

*Sources presse locale, Archives municipales du Havre.                                      

Partager cet article

Repost 0
Published by boboce - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

ValochL 02/12/2010 19:57



Bonjour,


Extra votre blog, quel travail de compilation, quelle documentation.


A propos des H75, je n'ai pas la réponse mais sur sur ce site "France 1940" ; vous trouverez un recensement du matériel, notament des avions : http://france1940.free.fr/adla/ada_mai.html
-> En Mai 1940, il y avait à Octeville 15 Bloch151 dont 5 disponibles + 23 Bloch152, dont 13 dispos ; mais des Curtiss H-75 ont pu transiter par Le Havre avant ...

Aéronautiquement,
Laurent V.



boboce 02/12/2010 21:49



Bonjours Laurent


Merci pour le blog et pour le lien.


Pour les Bloch, je suis au courant, je travail sur le sujet en ce moment (parution courant l'année prochaine). Ce sera dans l'histoire du terrain
d'Octeville, j'ai trouvé et réuni pas mal de choses.


Pour l'histoire des H-75, c'est vraiment du conditionnel comme pour les avions alliers après 44, ce sont des choses que j'ai entendu ici ou
là.


Bonne soirée et à bientot.



Christian Richer 30/08/2010 18:28



Pfffouh ! Quel travail remarquable ! Passionnant de découvrir des pans de l'histoire de ma ville que je n'imaginais pas ! Bravo et merci !


D'ailleurs, hop, dans mes favoris le site !



boboce 30/08/2010 22:26



Bonjours Christian


Si le blog finit dans les favoris, il faut que je travaille bien, de façon à ce qu'il y reste longtemps.


Merci de la visite


Bonne soirée.



Stephane 30/08/2010 00:52



Je découvre cet article grace à Phyll.


Bravo, tout simplement bravo pour ce travail d'illustration et d'histoire.


Moi qui suit un passionné d'automobiles et d'aviation, je suis tout simplement comblé.


Merci, merci pour ce travail.



boboce 30/08/2010 09:35



Merci Stephane


Je suis content que ça vous plaise.


J'aime voir des rassemblements de vieilles voitures, mais ma passion première est l'aviation.


Bonne journée



La Tute 28/08/2010 19:48



Quel boulot, félicitations, voilà un article très intéressant à lire, même pour une néophyte comme moi...



DAN 28/08/2010 20:15



Bonsoir La Tute. Je répond en lieu et place pour Boboce, car il a une panne grave d'ordinateur (en fait pour l'instant il n'a plus d'ordinateur du tout).
C'est vrai qu'il a fait un boulot énorme sur ce sujet. Je l'ai aidé un peu à la recherche de documents aux archives municipales, mais le boulot complet  et la synthèse c'est son travail, et
je peux vous dire que ça en représente des archives à consulter !


Bonne soirée La Tute, et excusez  Boboce pour son absence !


DAN.



B.O. 27/08/2010 18:24



Incroyable, vous êtes partout.


Dans les rues (rencontre fin juin), sur votre blog, sur la plage en train de peindre, la suppléance des autres blogs,...


Quelle énergie



DAN 27/08/2010 18:52



Je ne suis pas partout quand même, mais l'ami Boboce m'a demandé un coup de main et pour moi rendre service aux potes c'est sacré. 


Sinon, vu la météo en ce moment, pas question d'aller peindre à la plage, par contre la semaine prochaine... 


Bonne fin de semaine Olivier !


DAN 



Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche