22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 23:00

En 1890 naissait l'aviation avec le premier bond de l'Eole la fameuse chauve souris à vapeur de Clément Ader.
D'autres Français se feront connaître en essayant de faire voler la première machine à vapeur autonome.

         Victor-Tatin.jpgCharles-richet.jpg
   
Victor Tatin Ingénieur 1843-1913 (je n'ai pas trouvé ses origines) et Charles Richet médecin originaire de Paris 1850-1935.

tatin6b tatin2b


            
 Victor Tatin développera plusieurs modèles réduits motorisés, dont celui ci-contre. Il effectuera des essais probants en effectuant des vols circulaires, le modèle étant  attaché à un fil.

tatin-fabrication.jpg

Ici, une vue de l'appareil en structure.

 

Il s'associa à Charles Richet, Médecin qui s'intéressait à tout et beaucoup aux machines volantes. C'est deux pionniers vont concevoir un grand modèle monoplan de 6,60m d'envergure et de 2,50m de long équipé d'un moteur à vapeur de moins de 1 cheval entraînant deux hélices. Un premier essais aura lieu sur les falaises du cap de la Hève à Sainte Adresse. Un plan incliné aidera à l'élan de la machine qui prendra son envol le 13 octobre 1890. Malheureusement la queue de l'engin va se briser et s'écraser en contre bas. La machine sera réparée, mais les essais suivants s'effectueront sur la commune de Carqueiranne en 1896 et 1897, où la machine fera des vols peu concluant allant jusqu'à 140 mètres.



tatin8.jpg

Voici l'appareil terminé.




tatindessin1b.jpg

Dessin donnant une idée, de l'avion en vol.




tatinrampeb

Voici le modèle sur sa rampe.

 


tatindessin2b.gif

Dessin de la vue de dessus.

 

Victor Tatin continuera à faire divers essais dans le domaine des aéroplanes et en réalisera plusieurs comme l'aérotorpille. Il décédera en 1913 année ou son compère Charles Richet sera honoré du prix Nobel de physiologie.



tatin-aero-torpille.jpg

Voici l'Aérotorpille.

 


Et pour finir une stèle commémorative de l'évènement avait été inaugurée en 1926 sur les falaises de la Hève, mais les bombardements de 44 sur les installations de la Hève, l'on détruite.

 

Sur les indications de monsieur Levaufre, je suis allé visiter la ville de Colleville près de Fécamp. Il s'y trouve un fac similé de la plaque du vol de la Hève sur un monument le long de la route d'Hougerville.

 

IMGP7933.JPG

Voici le monument qui n'est pas des plus spectaculaire. La question est, qu'elle est le lien avec Colleville 76 ?

 

IMGP7938.JPG

Voici les plaques. (juillet 2011)

Merci à Monsieur Henri Levaufre.



-source la presse Havraise, journal l'illustration, et le site: pagesperso-orange.fr/alain.vassel/siecle19.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by boboce - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Alain 07/01/2015 14:59

La carrière de Victor Tatin , quoiqu'incomplètement référencée, est époustouflante. C'était un mécanicien-horloger de formation qui a quitté sa profession pour se livrer à la construction d'instruments de précision. Il a collaboré/a été en contact avec Péneau et Hureau de Villeneuve et a construit vers 1874 son petit avion à ailes battantes (20 cm de long, poids 5,15g, moteur à élastique torsadé, vols de 15 à 20 mètres). C'est à cette époque que Tatin écrit qu'il découvre les travaux du Dr Marey (qui a entrepris de construire des maquettes volantes en relation avec ses travaux scientifiques sur la physiologie du mouvement et la physiologie du vol des oiseaux).
V. Tatin à la formation largement autodidacte construit des moteurs ultra légers à gaz ou à vapeur. Il devient attaché au Laboratoire de l'Ecole des Hautes Etudes,dont Marey est le directeur. Tatin publie à partir de 1877 dans la revue L'Aéronaute ''Recherche et expérience sur le mécanisme de vol des oiseaux''. Il semble bien que, au moins au début , il ambitionnait d'aboutir à un vol actionné par la force humaine.
Tatin sera amené à travailler avec le Professeur Charles Richet, qu'il a connu par l'intermédiaire de Marey, d'où ce vol à la Hève, suivi de 2 vols à Carqueiranne.

Boboce 07/01/2015 17:10

Bonsoir Alain

En effet, l'histoire de ces hommes va au delà des travaux énumérés dans l'article et par vos soins. Ils ont façonné une facette de l'histoire de l'aviation et je me suis surtout attaché à raconter l'histoire locale, but premier de ce blog.

Merci
Excellente année

A bientôt

JMH 20/05/2012 21:32


Salut Boboce, c'est Jean-Michel. On s'est vu aux archives la semaine dernière. En faisant une petite recherche, j'ai vu que Charles Richet était le tuteur officiel de Louis et Charles
Breguet. L'usine de construction Breguet au Havre remonterait à 1913. C'est peut-être son tuteur qui connaissait la région avec son essai au cap de La Hève qui a donné l'idée à Louis
Breguet de s'installer au Havre? 


Ton site est vraiment une mine de renseignements ! On se régale.

boboce 22/05/2012 21:51



Bonsoir Jean Michel


L'usine du Havre ouvre officiellement en 1931.


Mais Louis Breguet est déjà venu au Havre lors du meeting de 1910.


Il est également venu fin aout 1913 alors que ses hydravions participaient à la course Paris Deauville du 25 au 31 aout. Plutôt que de laisser dormir ses
appareils à Deauville, il préfèrait qu'ils soient à l'abris dans le port du Havre.


 


Quant au vol du Cap de la Hève, je suis tombé sur une série d'articles, lors de la pose de la plaque commémorative. Je vais pouvoir avoir plus d'informations
sur le sujet.


 


Excellente soirée


A bientot



Henri Levaufre 12/03/2011 17:36



Par un très grand hasard, le 5 mars 2011, alors que je promenais mes arrières petits-enfants, au bord d'une petite route au sud de Colleville (76) -Route d'Ogerville, mon attention a été attirée
par une stèle portant deux plaques superposées. Sur celle du dessus on lit: "Fac similé de la plaque commémorative qui était apposée sur le sémaphore de Sainte Adresse". Sur la
plaque inférieure un peu plus grande, il est écrit: "Ici, le 18 octobre 1890, Charles Richet et Victor Tatin ont fait la première tentative du lancement d'un avion mû par la
vapeur" Si vous le souhaitez j'ai fait deux photographies de ce lieu



boboce 12/03/2011 18:33



Monsieur Levaufre bonjours.


Ces documents pourraient être intéressants en effet.


Si vous désirez les envoyer, pour être publiés dans le blog, appuyez sur l'icone "contact" en bas de la page du blog.


Ce qui est étonnant, c'est que je n'ai rien lu sur Colleville, alors que ça se serait produit cinq jours après Sainte Adresse. Je vais faire quelques
recherches.


Je vous remercie pour l'information ainsi que pour le futur envoie des photos.


Je vous souhaite une excellente soirée.


A bientot sur Aviation le Havre.



marcopolo76 24/03/2010 20:04


Une page d'histoire de l'aviation intéressante surtout pour la ville de sainte adresse!
Marco


boboce 24/03/2010 20:57



Salut Marco.


C'est vrai que se serait intéressant pour Sainte Adresse, mais ils ne veulent rien
savoir pour remettre une plaque en hommage aux deux pionniers de l'aviation.


Salut Marco





!--
@page { margin: 2cm }
P { margin-bottom: 0.21cm }
-->


phyll 23/03/2010 22:33


j'ai eu peur en lisant le titre, je croyais qu'on avait voler le cap de la Hève !! ;o)
sinon, j'aime beaucoup cette page d'Histoire que tu nous proposes !!!
à+ ,o)


boboce 24/03/2010 09:04


Salut Phyll
j'espère que t'as pas appelé la police!

Bonne journée


Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche