5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 08:00

Les 5 et 6 septembre 1944, la terreur et l'enfer venaient du ciel. Depuis le début de la seconde guerre mondiale, Le Havre subit régulièrement des bombardements. Les allemands d'abord, au printemps 1940, ont rapidement été succédé par les alliés après l'armistice. Ceux ci n'ont cessé d'effectuer des missions sur Le Havre, avec une accalmie durant l'année 1943.

 

Bombardements--12-.jpg

Les trois belligérents des différents bombardements qui on condamnés Le Havre. Ci dessus, peu de Short Stirling.

Bombardements--6-.jpg

Bombardements--8-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche, le Avro Lancaster, principal bombardier de la RAF. A droite, le De Havilland DH-98 Mosquito "l'éclaireur".

 

En 1944, les bombardements s'intensifient jusqu'à la veille du débarquement où de nombreuses attaques harcèlent les défenses côtières. Dans la nuit du 14 et 15 juin se produit le premier bombardement de grande ampleur sur le port, avec comme priorité la destruction de la "base sous marine" (en fait un abri pour les vedettes lance torpille).

 

Bombardements (13)

Un Lancaster du 617 Squadron transportant une Tallboy, s'apprête à s'envoler vers Le Havre.

 

Un premier box de 221 Lancaster survole Le Havre vers 22h30 déversant 1230 tonnes de bombes. Il est suivi par un second trois heures plus tard, lâchant 570 tonnes de projectiles. Entre temps 22 Lancaster, équipé chacun d'une bombe de cinq tonnes appelée Tallboy, vise la base. Mais elles ne font pas les dégâts escomptés. Le bunker sera détruit par la résistance un peu plus tard.

Bombardements (9)

Bombardements (10)

 

 

 

 

 

 

 

 

Bombardements (5)

 

 

 

Les dégats sur la "base sous marine" à la fin de la guerre, surtout dû à la résistance.

Voyez la taille des projectiles de 5 tonnes. 

 

 

En juillet et aout, quelques bombardements se produisent avant l'encerclement de la forteresse du Havre, par les alliés, le 2 septembre. Un ultimatum est donné jusqu'au 5 pour que les allemands se rendent. Eux cherchent à évacuer la population havraise, ce que refusent les anglais. Chacun restant sur leurs positions, la ville du Havre sera bombardée.

 

Bombardements--7-.jpg

Des Lancaster survolent Harfleur.

 

Le 5 septembre aux alentours de 18 heures, 318 bombardiers éclairé par une trentaine de Mosquito, pilonnent durant deux heures le centre ville du Havre, ne laissant que désolation. Le lendemain, vers les mêmes horaires, 314 autres bombardiers lourds visent la ville haute, également accompagné d'une trentaine de Mosquito.

 

Bombardements--11-.jpg

Un Handley-Page Halifax survole Bléville et l'aérodrome (flèche blanche).

 

Plusieurs autres raids vont être subit par Fontaine la Mallet, Rouelles et Bléville, anéantissant ces petites bourgades. Le Havre est libéré le 12 septembre dans la douleur, sans éclat de joie. Comment pouvait-il en être autrement, après avoir reçu 11000 tonnes de bombe et perdu 2000 des siens, depuis le 1er septembre.

 

Bombardements--1-.jpg

Bombardements--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les restes du port avec les épaves. On en comptera près de 320.

 

En quoi consistait ce genre de mission de bombardement? Les escadrilles de bombardiers lourd étaient souvent devancé par un petit nombre d'appareil léger et rapide, en général des De Havilland Mosquito. Ceux-ci se chargeaient de baliser un point précis représentant chacun un angle du quadrilatère à détruire. Les fusées une fois lâchées, les avions lourds n'avaient plus qu'à lâcher aveuglément leurs engins de mort.

 

Bombardements--3-.jpg

Bombardements--4-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Détruit à 80%, on pouvait voir la mer depuis la gare, ce qui représente environ 1,5 kilomètre de vide.

 

Aujourd'hui 5 septembre 2014, cela fait 70 ans que Le Havre a été en grande partie détruit. Il n'y a plus de stigmate de cette période douloureuse, hormis les photographies, dernier témoignage de ce qu'on enduré les populations. La question du, pourquoi ces bombardements, est toujours dans les têtes. Ce n'est pas moi qui vais y répondre, mais juste dire que l'aviation peut amener le plus beau mais aussi parfois, le plus terrifiant.

 

Si vous aimez la lecture, je vous conseille vivement de lire les textes du site "Mémoire et Patrimoine" > Lien

 

 

 

Et l'on trouve des films sur internet, comme cet extrait.

*

Partager cet article

Repost 0
Published by boboce - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Laurent V. 14/09/2014 21:07


Bonjour Boboce, je
trouve très bien l'approche de ton article sur cette période très triste de l'histoire du Havre, c'est un bel homage clair & original.


Pour information, le revue Militaria du mois de septembre fait sa une sur La Libération du Havre avec des articles où les photos d'époque côtoient des reconstitutions de tenues.



Aéronautiquement,


Laurent V.

boboce 15/09/2014 12:42



Bonjour Laurent


 


Merci pour l'article et pour l'information. J'essaierai de voir se qu'il dise dans la revue Militaria.


 


A bientôt



phyll 05/09/2014 17:39


salut boboce,


j'ai beau assez bien connaître cette douloureuse page de notre Histoire, je trouve cette vidéo effrayante !!!


merci de commémorer à ta façon cette épouvantable tragédie !!

boboce 10/09/2014 22:52



Salut Phyll


 


Au départ, je n'étais pas très inspiré pour commémorer ces bombardements. Mais il fallait le faire absolument, car se sont des avions qui ont anéanti Le
Havre.


 


A+



Béné 05/09/2014 12:16


Sur la photo montrant la gare maritime, l'épave est celle du paquebot Paris qui a brûlé en avril 1939 donc ce n'est pas une "victime" des bombardements.

boboce 10/09/2014 22:47



Non, mais tous le reste autour, si!


Bonne nuit sister



DAN 05/09/2014 10:34


 


Le "pourquoi" de ces bombardements ne sera élucider que le jour où tous les protagonistes de cette époque ne seront plus là, ce jour là (peut être) les archives anglaises nous dévoileront les
dessous de l'histoire, en attentant ils devraient admettre officiellement que ce fut une ENORME erreur, comme me l'a confié Andrew Knap.


 

boboce 10/09/2014 22:45



On ne refera pas l'histoire. Malheureusement, on ne peut que constater les faits et interprêter le peu d'éléments disponible. Je ne pense pas qu'ils
avoueront un jour cette erreur.


Bonne nuit


A+



Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche