20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 08:00

Après des années d'absence dans ce segment de l'aéronautique, Louis Breguet s'intéresse à nouveau aux hydravions. En 1931, il implante une usine en baie de Seine, sur la pointe du Hoc à côté du pont VII.

 

Breguet-Schneider003-copie.jpg

Cliquez sur ce plan pour l'agrandir, on y voit les usines Scnheider, au centre (aujourd'hui Aircelle), les usines Breguet à gauche, et surligné de jaune accollé à Breguet, le fameux terrain d'aviation du Hoc, apparemment utilisable sous tous les vents. Ca confirme tout ce que j'ai pu entendre ici ou là sur l'existance de ce terrain.

 

IMGP5937-copie-1.JPG

Emplacement où se trouve les usines, ci dessus plan de 1942 et ci dessous tel que ça se présente actuellement.


IMGP5945

Ca a bien changé surtout avec le creusage du canal Bossière.

 

Cette usine avait des bureaux d'études, de même que tout le matériel de tôlerie et de fonderie, ainsi que des rampes de lancement. L'entoilage et la peinture étaient réalisés par les femmes de l'usine.

 

 

le-hav017---Copie-copie---Copie.jpgVu aérienne du site, tout en haut se trouve le canal de Tancarville. Dans le coin du haut à droite la cité de Mayville.  

Cliquez sur l'image.

 

Lors des essais, les hydravions, sur chariot, étaient descendu sur les rampes près du pont VII. Une fois sur le canal de Tancarville l'avion se dirigeait doucement vers le pont 8, effectuait un demi tour et mettait plein gaz en direction des usines, frôlant les toits de l'usine lors du décollage.

Cette usine entra dans l'histoire comme étant la première à être en grève lors du front populaire en 1936.

En 1938, l'usine Breguet est nationalisée et fait partie du congloméra de la Société Nationale des Constructions Aéronautiques du Nord (la SNCAN), c'est ainsi qu'elle se nommera jusqu'a sa fermeture.

 

fiche Bizerte

LES PRODUCTIONS DE L'USINE BREGUET AU HAVRE

Short Calcutta

134 001 - CopieEn 1930 Louis Breguet achète un exemplaire du Short Calcutta Anglais. Il le construira sous licence à quatre exemplaires, après certaines modifications, dans l'usine du Havre. L'envergure de l'appareil est de 28,40m et sa longueur est de 20,30m. Son poids maximal est de 11,5 tonnes et ses trois moteurs en étoiles Gnome & Rhone 9K de 500ch  le faisaient voler à 150 Km/h en croisière sur une distance de 1500Km. Ces appareils seront livrés en 1932 à la marine.

 

Ci contre vu 3/4 arrière, ou l'on aperçoit un petit volet après la dérive. Ci dessous les quatre Calcutta de série, à la parade.

 

image.php

 

le-hav--150.jpg

Ci dessus et ci dessous deux Calcutta de série en vol.

le-hav--148.jpg

 

Le Breguet 521 Bizerte

Il fit son premier vol le 11 septembre 1933. Plus d'une trentaine d'exemplaires seront construits (34 exactement). Cet avion de reconnaissance produit pour la marine, avait une autonomie de 2100Km. Les trois moteurs Gnome & Rhone 14Kirs de 900ch l'emmenaient à une vitesse de croisière de 200 Km/h. L'envergure est de 35,13m, sa longueur est de 20,40m, il embarque 8 hommes d'équipages et pèse jusqu'à 16 tonnes.

 

bizerte 1e avant first flight

Sortie du prototype du Bizerte au Havre.

 

bizerte N°1 fuse

Construction de la coque du Bizerte N°1 dans les ateliers Havrais.

 

bizerte N°1 1

Ci dessus et ci dessous le Bizerte N°1 dans le port du Havre.

bizerte N°1 2

 

img168-copie.jpg

Un Bizerte au mouillage en baie de Seine, notez la bouée au nom du constructeur.

 

894 001

Ci dessus et ci dessous, le Bizerte dans sa configuration militaire.


le hav pot cams 161 136

Le Bizerte était un sesquiplan, c'est à dire que le plan inférieur était plus petit que le plan supérieur.

 

Par le nombre et son histoire, le Bizerte est certainement l'avion le plus important des usines Breguet du Havre.

 

Le Breguet 530 Saigon.

Ce dérivé civil du Bizerte, a volé pour la première fois en mai 1934 au Havre. Il sera construit à deux exemplaires pour Air France, aux usines de Vélisy-Villacoublay. Les essais des deux appareils seront effectué sous la responsabilité des usines Havraises. Il pouvait emmener 20 passagers sur 1100Km à la vitesse de 200 Km/h en croisière. Il avait trois moteurs 12 cylindres en V Hispano-Suiza 12Ybr de 785ch. Son envergure est de 35,13m et sa longueur est de 20,33m pour une masse totale de 15 tonnes.

 

IMGP9769

Voici l'un des deux exemplaire du Saigon dans un atelier du sud de la France, pendant sa carrière chez air France.

 

Breguet-saigon---Mr-Breguet.jpg

Monsieur Breguet venu en personne, inspecter le travail des ouvriers du Havre.

 

IMGP3679

le-hav--152.jpg

Ci dessus et ci dessous le Saigon F-AMSV au Havre.

973 001

 

IMGP3677.JPG

 

le-hav--153.jpg

  Le Saigon F-AMSX en vol.


le-hav--159---Copie.jpg

 

A suivre...

le hav122

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos. 

*Sources: archives municipales du Havre, les revues Fana de l'aviation, la revue aéronautique 1946, les ailes Françaises, aviation magasine, journal les ailes. Plusieurs site internet dont Hydro-retro.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boboce - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

benj 24/04/2011 12:37



Pas mal tes timbres !!!



boboce 25/04/2011 09:17



Salut Benj


Merci, ça fait un petit moment que je les ai.


A+


 


 



marcopolo76 24/04/2011 12:03



Un article impressionnant sur les usines Breguet et très interessant sur l'histoire de l'hydravion avec ces 3 moteurs de 500 CV ...Il y à vraiment des" fous volants" parmi nous !  


Bonnes fêtes


Marco



boboce 25/04/2011 09:14



Salut Marco


Tu sais ce n'est pas si fou, trois moteurs. Ce système a pratiquement suivi l'histoire de l'aviation depuis la première guerre mondiale jusqu'au triréacteurs
DC10 environ.


Le plus connut des trimoteurs est le Junkers 52 Allemand (surnommé tante JU) entré en service en 1932 et utilisé en France sous le nom de AAC-1 Toucan en
Indochine et en Algérie. 5000 exemplaires fabriqués et les Suisses ont retirés les trois derniers dans les années 80.


Bonne jounée



Jeff 21/04/2011 19:14



Merci pour votre réponse sur l'année de fermeture de la Scan au Havre. Même si c'est un peu hors sujet par rapport au domaine aéronautique, mais puisqu'on parle tout de même des industries au
Havre, au niveau du Pont 7 face à l'usine de la Scan au bord du canal se trouvaient 2 usines situées côte à côte, celle du Titane qui fabriquait du dioxyde de titane un pigment blanc pour les
peintures industrielles, et une autre Saint Gobain qui fabriquait je ne sais plus quoi. Ces deux usines dont je me souviens de l'existence dans les années 60's sont-elles encore debout et
opérationnelles ? Quand aux avions pour moi c'est la Ferté Alais, juste pour faire de belles photos !  Bonne soirée. Jeff



boboce 23/04/2011 09:34



Bonjours Jeff


Pour ces deux usines, je ne sais rien, hormis que le groupe Saint Gobain est connu pour la fabrication du verre.


La Ferté Alais, je réponds présent depuis 1990.


Bon week end.



DAN 21/04/2011 14:22



Salut boboce
Je vais t'envoyer par Mail la photo de l'avion qui survol le havre dont Laurent se demande où elle a été prise.
J'ai essayé ici de l'insérer mais il y a quelque chose qui m'echappe ça ne fonctionne pas



boboce 21/04/2011 14:49



Salut DAN


Merci pour le repérage





C'est vrai que ça n'a pas l'air facile de mettre une photo dans un commentaire sur mon blog, pourtant chez toi ça fonctionne, alors qu'on est logé au même
endroit.


Je pense qu'il faut que la photo soit déjà mise sur internet pour que ça marche. Des sites comme Fickr sont peut être un passage obligé.


M'enfin, il y a toujours la solution d'envoyer le document par mail, comme actuellement.


 


A+



Jeff 20/04/2011 23:10



Boboce votre reportage est très bien réalisé, il m'a d'autant plus interessé que ma grand-mère a travaillé à la Scan après guerre jusqu'en 1954/55 surement jusqu'à la cessation d'ativité de la
Scan sur LH. Elle était secrétaire de direction comme on disait à l'époque, son service a déménagé chez Nord Aviation à Châtillon-sous-Bagneux en région Parisienne. Bonne soirée. Jeff



boboce 21/04/2011 12:18



Bonjours Jeff
Les usines ont fermé leurs portes en 1953, il y avait 600 salariés. Mais on en reparlera dans un des prochains articles.
A cette période l'aviation Française était en pleine restructuration et d'autres usines fermeront ou deviendront des usines de sous traitance.
Je vous remercie et je vous souhaite une excellente journée.



Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche