5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 08:00

IMGP7239.JPG

 

Et oui, au terrain d'Octeville une page s'est tournée entre le 6 juin et le 22 juin. Le hangar qui abritait feu les ateliers Fouré-Lagadec ont été dé-construit.

 

Tout commence le 15 juin 1969, jours de l'inauguration de la "Station service aéronautique Fouré-Lagadec" en présence de personnalités et de représentants d'entreprises aéronautiques. Cette station était un équipement supplémentaire aux efforts entrepris par le port autonome et la CCI depuis les travaux de 1966, pour l'augmentation du trafic aéroportuaire. Cette station dirigée par Marc Bucaille a, au départ, ces installations dans le hangar en béton armé.  Le 28 septembre 1973 la société déménage en face, dans ces nouvelles installations de 2200 M2. Les parties en dures abritent les bureaux et les laboratoires spécialisés dans l'instrumentation de bord. La même année la société devient distributeur régional des avions Piper. Grâce à cette atelier de mécanique de nombreux appareils venaient se poser au Havre. L'activité s'arrête fin des années 90. Le hangar a ensuite abrité divers appareils et certains matériels de l'aéroport avant d'être vidé et détruit.

 

AM-518--07-69-.jpg

La première version de la station service aéronautique Fouré-Lagadec, dans le hangar en béton, reconnaissable avec l'enseigne jaune.

 

archives-01-09-10--116----Copie.JPG

Parking bien rempli devant les nouvelles installations.

 

archives-01-09-10--119----Copie.JPG

L'atelier à la belle époque. "Ça ne manquait pas de travail".

 

archives-01-09-10--120----Copie.JPG

Le laboratoire spécialisé dans les instruments de bords.

 

AM-710--07-77---2--copie---Copie.jpg

Lors de présentations de nouveaux modèles, des rassemblements de pilotes propriétaires d'avions Piper étaient organisés.

 

IMGP0493.JPG

La plaque à l'entrée des bureaux. Disparut lors de la démolition, "dommage j'aurai dut demander à récupérer cette pièce de collection du terrain d'Octeville".

 

IMGP9969.JPG

La façade de la partie occupée par les bureaux et les laboratoires aux instruments.

 

IMGP1386.JPG

Le hangar en son ensemble.

 

IMGP1382.JPG

Son voisin le hangar en béton.

 

IMGP1383.JPG

 

IMGP9980

L'intérieur devenu bien vide.

 

IMGP9981.JPG

 

IMGP9978.JPG

Le dernier locataire du hangar, ferraillé il y a quelques semaines.

 

IMGP4084-copie-1.JPG

Les barrières installées autour du hangar.

 

IMGP6743.JPG

Première vision d'horreur, le monstre attaque le bâtiment.

 

IMGP6750

 

 

 

 

 

IMGP6869

IMGP6869

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6878.JPG

 

IMGP7058.JPG

  Le hangar commence à bouger.

IMGP7051.JPG

 

IMGP7240.JPG

IMGP7242.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP7366.JPGIMGP7499.JPG

 

IMGP7512.JPG

Une fois écroulé, le tri des métaux est effectué.

 

IMGP7500.JPG

IMGP7637.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP7640.JPGIMGP8088.JPG

 

 

IMGP8099.JPG

Fin des bureaux.

 

IMGP8154.JPG

IMGP8156.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8406

IMGP8407.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8648.JPG

Tout est fini, depuis réapparaît le Mirage III.

 

 

IMGP4073.JPG

Dans le même temps, le petit bâtiment devant l'aéro-club a également été détruit.

 

IMGP8643.JPG

 

IMGP8645.JPG

 

*Sources: Aviation Magasine, presse locale, les archives municipales.

Merci Alain pour le coup de main.

Partager cet article

Repost 0
Published by boboce - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

marcopolo76 07/07/2012 19:25


Démollitions ...constructions...travaux...mais rien n'arrête tous ces maitres d'oeuvres...eux au moins ils ont des EUROS....!


Bon dimanche !!!


Marco

boboce 15/07/2012 12:25



C'est sûr qu'il ne font pas ça gratuitement.


Ca représente tout de même deux semaines de travail.


 


Bon dimanche venteux.



phyll 06/07/2012 12:35


salut boboce,


voilà ce qui s'appelle faire place nette !!! et, sympa les photos rétros !!!


bon week end !

boboce 06/07/2012 15:16



La seule interrogation est, que vont-ils faire de cet emplacement?


Bon week end également.



DAN 05/07/2012 13:32


Eh bien dis donc, ça n'a pas trainé, voila encore une partie de ma jeunesse qui fout le camp, c'est pareil qu'en ville quoi, mais bon, on ne peut rester
indéfiniment sur le passé quoique là on peut quand même regretté non pas le bâtiment en lui même (il n'était pas terrible) mais le travail que donnait cette entreprise à la
région.
@+ boboce

boboce 06/07/2012 15:13



Quand Alain me parle de tout ce qu'il a put voir grace à cet atelier, on ne peut que regretter qu'il n'y sois plus.


Ce bâtiment est moins beau que son voisin en béton armé. La ville du Havre patrmoine de l'UNESCO avec les constructions Perret, également en béton, devrait
continuer sur sa lancée et classer ce hangar Freyssinet très original.


Bonnes vacances


A+



Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche