25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 08:00

Les Extra 230 et Extra 260

 

Walter Extra pilote de compétition, présent au Havre en 92, se consacre à la production d'avion de voltige au début des années 80. Son premier modèle est l'Extra 230, suivit de l'Extra 260 plus puissant et de l'Extra 300 que l'on verra la prochaine fois. Il fait même un petit détour vers l'aviation de plaisance avec l'Extra 400, dont un exemplaire est passé à Octeville il n'y a pas longtemps (voir dans cette quinzaine > ici)

 

Extra 230

 

Ce premier avion de compétition lancé par Walter Extra effectue son premier vol le 14 juillet 1983. Il est équipé d'un moteur Lycoming AEIO-360-A1E de 200ch lui donnant une vitesse maxi de 352 Km/h et une autonomie de 500Km. Son envergure est de 7,40m, sa longueur est de 5,82m et a un poids de 560Kg.

 

Extra 230 D-EJNC

Extra 230 D-EJNC piloté par Klaus Schrodt équipe Allemande.

 

Extra 230 N230X

Extra 230 N230X piloté par Philipp Knight équipe Américaine.

 

Extra 230 N9750N M Pain (11) copie

Extra 230 N9750N piloté par Christian Schweizer équipe Suisse.

 

Extra 260

 

Plus puissant et plus gros l'Extra 260 décolle trois ans après le 230. Équipé d'un moteur Lycoming AEIO-540-D4A5 de 320ch il peut atteindre les 400 Km/h. L'envergure est de 7,60m pour une longueur de 6,00m et le poids est de 778Kg.

 

Extra 260 D-EDID M Pain (15) copie

Extra 260 D-EDID piloté par Diana Britten équipe Anglaise.

 

Extra 260 D-EDXH

Extra 260 D-EDXH Chronopost piloté par Catherine Maunoury, équipe de France, championne du monde 1988.

 

extra 260 N618PW (2)

Extra 260 N618PW piloté par Patty Wagstaff équipe Américaine.

 

 

 


 

 

 

championnat 92012 - Copie

 

 

Merci à Alain et M.Pain pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "Mondial Info".

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 08:00

 

Les avions Mudry

 

Le Mudry Cap 21

 

Appareil au ligne moderne, précurseur des séries 230 231 232, le Mudry Cap 21 décolle pour la première fois le 23 juin 1980. Son envergure est de 8,08m, sa longueur est de 6,46m pour un poids de 600Kg. Il est équipé d'un moteur Avco Lycoming AEIO-360-A1B de 200ch lui confèrent une vitesse de 320 Km/h et une autonomie de 400Km.

 

 

Mudry Cap 21DS I-SIVM M Pain (40) copie

Le Mudry Cap 21DS I-SIVM de l'Italien Sergio Dallan. Il est équipé de réservoirs en bout d'aile.

 

 

Le Mudry Cap 231

 

Avion de compétition par excellence porte drapeau du savoir faire Français, le Cap 231 dans sa version EX était le summum en 1992. Le Cap 231EX était tout simplement muni d'une aile en carbone d'Extra 300 en lieu et place de celle en bois d'origine. Le prototype dans sa version originel, décolle pour la première fois à Bernay en 1990. Les 300 chevaux du moteur Lycoming AEIO 540 lui offre des performances phénoménales, une vitesse de 360 Km/h et une autonomie autour des 350Km. Son envergure est de 8,08m, sa longueur est de 6,75m et son poids de 730Kg.

 

 

Mudry Cap 231 F-GDTTLe Mudry Cap 231 F-GDTT Total de Pascale Alajouanine (remplaçante de l'équipe de France) et Georges Janssen équipe Hollandaise.

 

Mudry Cap 231 F-GGYQ

Le Mudry Cap 231 F-GGYQ piloté par Irene Pasini et Andrea Fossi de l'équipe Italienne.

 

Mudry Cap 231 F-GGYR 3

Le Mudry Cap 231 F-GGYR Tefal de Marianne Maire, équipe de France.

 

Mudry Cap 231 F-GGYS

Le Mudry Cap 231 F-GGYS de la FNA piloté par Georges Muzergues, équipe de France.

 

Mudry Cap 231 F-GGYX 1

Le Mudry Cap 231 F-GGYX Breitling de Patrick Paris, équipe de France.

 

Mudry Cap 231 F-GGYY 1

Le Mudry Cap 231 F-GGYY piloté par Jean Emile Rouaux, équipe de France.

 

Mudry Cap 231 F-GGYZ M Pain (16) copie

Le Mudry Cap 231 F-GGYZ Eurostampa piloté par Gianfranco Cillario de l'équipe Italienne.

 

Mudry Cap 231 F-TGCD

Le Mudry Cap 231 F-TGCD de l'armée de l'air piloté par Sylvie Breton et Xavier Delapparent.

 

Mudry Cap 231 F-WGZC

Le Mudry Cap 231EX F-WGZC piloté par l'Anglais Richard Pickin.

 

Mudry Cap 231 F-WGZD

Le Mudry Cap 231EX F-WGZD du département de l'Eure piloté par Dominique Roland pilote d'essais Mudry.

 

Mudry Cap 231 F-WZCI

Le Mudry Cap 231EX F-WZCI piloté par la Française Brigitte Delasalle et Christian Lesage équipe Belge.

 

Mudry Cap 231 G-OPPS (2)

Le Mudry Cap 231 G-OPPS piloté par Nick Onn et Tony Bianchi de l'équipe Anglaise.

 

Mudry Cap 231 NX231X (3)

Le Mudry Cap 231 N231X piloté par Linda Meyers, États Unis.

 

 

championnat 92012 - Copie

 

 

Quelques années après ces championnats, JF a eu l'occasion de visiter les usines Mudry aujourd'hui disparu, chose dommageable pour l'aviation Française.

 

mudry003mudry005.jpg

 

 

 

 

mudry002

mudry004

 

 

 

 

 

 

Différentes phases de la construction d'un avion Mudry. A l'époque où les matériaux modernes commençaient à vraiment supplanter les matières classiques, Mudry continuait avec le bois et toile.

Les installations Mudry à Bernay existent toujours, mais pour encore combien temps, vu la tendance actuelle.

 

mudry001.jpg

mudry006.jpg

 

 

 

 

 

 

mudry007.jpg

En 1995 les appareils photos numérique n'existaient pas, assemblage de deux photos pour vous faire découvrir un Extra 300 au sein des usines Mudry. Derrière un fuselage de Cap 10B.

 

 

Merci à Alain, M.Pain, Laurent et JF pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "Mondial Info".

Partager cet article
Repost0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 08:00

 

Les biplans

 

Le premier appareil présenté est certainement le plus ancien. Même si le modèle s'est amélioré au fil des ans (modèle S-1 et S-2), il n'en reste pas moins qu'extérieurement, il ne varie pas beaucoup. Conçu par Curtiss Pitts ce petit biplan effectue son premier vol en septembre 1944. Il a une envergure de 6,10m, une longueur de 5,71m pour un poids maxi de 737Kg. Son moteur 4 cylindre à plat Lycoming AEIO-360 de 200ch lui donne une vitesse de 280 Km/h avec une autonomie de 500Km.

 

 

Pitts S1B N8671 2

Le Pitts N8671 "Subaru" loué par le Sud Africain Brian Zeedeberg.

 

Pitts S1B N8671

Voici le même entier, dormant sous sa bache.

 

Pitts NX125RA

Le Pitts S1 NX125RA de Robert Armstrong membre de l'équipe US.

 

Pitts NX125RA (3)

Vue opposée du même avion.

 

 

Les biplans amateurs.

 

Deux avions biplans conçu par leurs pilotes "US" étaient en compétition. Ce sont des améliorations profondes du fameux Pitts vu précédemment.

 

Machaik N540G

Le Dodge Douglas Machaira N540G de Linda Gillmore.

 

Machaik N540G 2

Le Dodge Douglas Machaira de 3/4 arrière.

 

weeks solution N300KW

Le deuxième est le fameux Weeks Solution N300KW du milliardaire collectionneur Kermit Weeks.

 

 

 


 

 

championnat 92012 - Copie

 

 

Merci à Alain, Phil et JF pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "Mondial Info".

Partager cet article
Repost0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 08:10

Les gros visiteurs.

 

Avant de s'attarder sur tous les avions de la compétition, nous allons voir les appareils visiteurs de fort tonnage. C'est à la hauteur de l'évènement, un grand nombre d'avions en tous genres ont posé leurs roues sur le tarmac d'Octeville lors de cette quinzaine de voltige.

 

championnat-du-monde-92-5.JPG

Le parking d'Octeville était chaque jour plein, ici le premier samedi avec la présence de deux Gulfstram 1.

 

il-76-1-copie.jpg

Nous l'avons déjà vu, mais le plus gros visiteur fut sans conteste l'Iliouchin 76.

 

Iliouchin-76-CCCP-76818--4-.jpg

 

Iliouchin 76 M Pain (1) copie

 

Aerospatiale-Corvette-F-GEPQ.jpg

Appareil devenu rare depuis, l'Aérospatiale SN-601 Corvette F-GEPQ.

 

Aerospatiale-Corvette-F-GJCB.jpg

L'Aérospatiale SN-601 Corvette F-GJLB.

 

Beech-King-air-F-GFLD.jpg

Le Beech 90 F-GFLD de Camargue air Transport.

 

Beech-King-air-F-GHGP.jpg

Le Beech King air F-GHGP de Proteus.

 

Dassault-Falcon-10-F-GHER.jpg

Le Dassault Falcon 10 F-GHER.

 

Dassault-Falcon-10-F-GJGB.jpg

Le Dassault Falcon 10 F-GJGB.

 

Fairchild-Metro-F-GLPE.jpg

Le Fairchild Metro III F-GLPE.

 

Aerospatiale-Alouette-II-F-GKMI-1.jpg

Aerospatiale SA-313 Alouette II F-GKMI.

 

Aerospatiale-Alouette-II.jpg

Aérospatiale SA-313 Alouette II F-GKMN (?).

 

Aerospatiale-Puma--2.jpg

Et voici trois photos d'un Aérospataile SA-330 Puma de l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de Terre).

 

Aerospatiale-Puma-1.jpg

 

Aerospatiale-Puma-3.jpg

 

 

 


 

 

championnat 92012 - Copie

 

 

Merci à Alain, M.Pain, Phil et Laurent pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "Mondial Info".

Partager cet article
Repost0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 08:00

 

La compétition et le spectacle numéro 2.

 

mudry-cap-230-31-le-havre-92-1.JPG

En ce premier jours de la nouvelle semaine personne ne vole. 

 

Weeks Solution N300KWM 4Pitts-NX125RA-5.jpg

Les biplans Américains Weeks Solution à gauche et Pitts Spécial à droite.

 

Le mardi 14 on est déjà résigné et on se dit qu'il reste quatre jours pour au moins finir les épreuves du libre, afin de valider les championnats. A ce moment, on a même pas la moitié des concurrents qui sont passés. Un forum des constructeurs a été organisé, avec la présence d'Auguste Mudry, de Walter Extra et du directeur de Sukhoy. Le soir de ce 14 juillet, certains pilotes sont allés à la plage pour voir le feu d'artifice, d'autres étaient restés au terrain où la fête battait son plein.

mudry-cap-230-31-le-havre-92-5.JPGchamp-92-008.jpg

Le Cap 231 F-GDTT à gauche et à droite le forum des constructeurs.

 

champ-92-007.jpgmudry-cap-230-31-le-havre-92.JPG

La visite de Patrick Baudry à gauche sur la photo.          Le Cap 231 Téfal en mouvement derrière l'Extra Chronopost.

 

Le mercredi 15, le cosmonaute Patrick Baudry était attendu sur le car podium de la Poste. La soixantaine de pilote restant n'ont pas évolué pour le libre. Seul une douzaine voleront le lendemain jeudi, ce qui porte le nombre à 26.

 

mudry-cap-230-31-le-havre-92-8.JPG

Kermit-Weeks.jpg

Au centre avec son chapeau, Kermit Weeks qui, en plus d'être pilote de voltige à ses heures, est certainement le plus grand collectionneur d'avions anciens dans le monde, par le nombre d'appareils.


Extra-300-D-EAEW-M-Pain--16--copie.jpg

L'Extra 300 D-EAEW

 

Le vendredi 17, toujours le mauvais temps. Tout du long de ces quinze jours, quand ce n'était pas la pluie, c'était le vent ou les deux à la fois, voire même les nuages bas. Donc ce qui devait arriver arriva, le CIVA (Comité International de Voltige Aérienne) prend la décision d'annuler les championnats du monde de voltige 1992. Fait unique dans l'histoire de ces championnats. Tous le monde est dépité, d'autant que mai et juin ont été très bon et en particulier les quinze jours précédents les championnats où de nombreuses équipes s'étaient entraînées dans la région. Ce sont donc les résultats des championnats de 1990 qui font à nouveau foi.

Un Cap 10B de l'armée de l'air a effectué une démonstration et le Yak 11 a fait de nombreux passages.

 

extra-260-N618PW.JPG

mudry-cap-230-31-le-havre-92-2.JPG

 

Samedi 18, ont lieu les Breitling Masters, c'est une épreuve mettant en confrontation les 25 meilleurs pilotes du moment. Les voltigeurs laissent libre court à leur imagination durant quatre minutes. Les trois premiers seront Xavier Delapparent (Fr) Jurgis Kairis (Lth) et Nikolay Timofeev (Rus).

 

mudry-cap-230-31-le-havre-92-12.JPG

mudry-cap-230-31-le-havre-92-15.JPGweeks-solution-N300KW-vol.JPG

En haut monté d'un Cap 231EX, en jaune un autre Cap 231 et le Biplan de Kermit Weeks le Weeks Solution.

 

sukhoy-26-34--2-.jpg

Le Sukhoy 26 N°34

 

En fin d'après midi des vols d'entraînements des avions du meeting de clôture ont lieu. L'arrivée du Breguet Alizé, les Jaguar, le Vampire et le Mirage 2000B effectuent leurs programmes. La patrouille de France effectue des vols de repérage du site, suivi d'une demi heure de démonstration.

 

mudry-cap-230-31-le-havre-92-4.JPG

 

Samedi soir une fête était donnée au théâtre de l'hôtel de ville, avec remise de prix honorifiques à tous les participants à ces championnats. Du bénévole au mécanicien personne n'a été oublié.

La coupe de la présidence de la république a été offerte au deux vainqueurs de la seule épreuve terminée. Un cocktail se déroule à la Palmeraie de l'hôtel de ville juste après.

 

Dimanche 19 se déroule le grand meeting de clôture des championnats du monde 1992 avec un programme alléchant. Mais on le verra un peu plus tard dans l'année.

 

 


 

championnat 92012 - Copie

 

 

Merci à M.Pain, Laurent et JF pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "Mondial Info".

Partager cet article
Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 08:00

 

La compétition et le spectacle : première partie.

 extra-ligne.JPG

 

 


  Film publicitaire de la compétition.

 

 

Le dimanche 5 juillet, les visiteurs admirent des démonstrations de danse en costumes traditionnels Normands sur le car podium de l'armée de l'air, voltige avec des cerfs volants, modélisme etc... L'entraînement des pilotes n'a pu commencer qu'à 16H35 les nuages s'écartant. L'entraînement se déroule difficilement les jours suivant et enfin l'imposé connu débute le mercredi 8. Ce sont 22 pilotes qui passent, Patrick Paris avait tiré le passage numéro 1, ce qui n'est pas forcément le mieux.

mudry cap 230 31 le havre 92 7

Mudry Cap 231 F-GGYX 8

Patrick Paris et son Cap 231.

mudry cap 230 31 le havre 92 11

  ****

Le jeudi 9, il y avait déjà une journée et demi de retard. Mais les 51 pilotes restant effectuent leur démonstration et c'est la fin de la première épreuve. Lors de cette journée, la pilote Kalida Makagonova, au moment du roulage de son Sukhoy 26 numéro 18 a fait un cheval de bois. L'équipe du Kazakhstan est arrivée ce jeudi, a réussit à faire son vol d'entraînement ainsi que son vol de compétition et s'est classé 20e.

Sukhoy-26-18-cheval-de-bois.JPG

Sukhoy-29-03-1.jpg

Le Sukhoy 29 Kazakh dernier arrivé à cette compétition.

mudry cap 230 31 le havre 92 14mudry cap 230 31 le havre 92 16

mudry-cap-230-31-le-havre-92-6.JPG

 

Le vendredi 10 l'épreuve de l'imposé connu est enfin terminé et l'on connait les premiers résultats.

Chez les hommes 1 Alexandre Timofeev (rus) 2 Nicolay Nikitjuk (rus) 3 Jurgis Kairis (Lit)

suivront Alexandre Ljubarets (rus), Dominique Roland (fr), Patrick Paris (fr), Philip Knight (usa), Peter Besenyei (hongrie), Kermit Weeks (usa)

Chez les femmes 1 Elena Klimovitch (rus) 2 Patricia Wagstaff (usa) 3 Svetlana Kabatskaya (rus)

suivront Cecilia Aragon (usa), Diana Britten (GB) plus loin, Marianne Maire et Catherine Maunoury feront respectivement 7e et 11e

Le mauvais temps ne permet pas de commencer la deuxième épreuve.

 

championnat-du-monde-92-4.JPG

extra-300-D-EWAP.JPG

extra-300-D-ESEW-7.jpgsukhoy-26-34--4-.JPG

mudry-cap-230-31-le-havre-92-3.JPG

 

Samedi 11 et dimanche 12 doit débuter la seconde épreuve des figures libres. Brigitte Delasalle a tiré le passage numéro un, tandis que Christine Génin le dernier (le 74). Deux visiteurs importants seront présent durant ce samedi. Monsieur Georges Libert président des vieilles tiges et pilote de la première liaison Paris – Le Havre pour la compagnie Air Bleu sur Caudron Simoun. Le second est Michel Lieury camarade de Jean Maridor au FAFL. La pluie et les nuages bas seront de la partie tout l'après midi.

 

extra-300-G-IITI.JPG

extra-260-D-EDXH--2-.JPGextra-260-D-EDXH-demo.JPG

 

Le dimanche à cause du vent les vols ne reprennent que l'après midi avec un essai d'un pilote Suisse sur un Pitts rouge, suivi par Brigitte Delasalle. Ca a voltigé tout l'après midi avec le passage de 14 pilotes. Le public a pu voir ces 14 voltigeurs avec les commentaires de Dominique Maunoury. Les pilotes des cerfs volants ont démontré leur habileté à la voltige pendant une bonne partie de la journée.

 

Sukhoy-26-N26MX--2-.jpg

 

championnat-92012---Copie-copie-1.jpg

 

 

Merci à Phil et Laurent pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "Mondial Info".

Partager cet article
Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 08:00

 

Inauguration et présentation des équipes.

 

 

Ce premier samedi, avec la pluie qui menace, la cérémonie d'ouverture eu lieu dans les hangars de Fourré Lagadec autour des dix heures.

 

championnat-du-monde-92-2.jpg

Présentation des drapeaux.

 

champ-92-006.jpg

Défilé des délégations dans le hangar.

 

Avec quelques petits airs de cérémonie Olympique, les délégations défilent. Traditionnellement le plus jeune des compétiteurs prête serment.

Dans l'après-midi un temps execrable assombri cette première journée. Il est à signaler que tous les magasins de la régions ont été dévalisés de leurs bottes en caoutchouc. Il y a eu également une livraison d'urgence de trois tonnes de paille ainsi que des palettes, pour éviter la gadoue dans les allées du village. Les Havrais seront malgré tout venu en nombre,  les animations sur le terrain se suffisent à elles mêmes. Mais les Russes ne sont pas encore arrivés. En milieu d'après midi un énorme Iliouchin 76 se pose. A son bord se trouve trois avions Sukhoy. Lors des Breitling Masters, seulement deux avions prennent l'air et l'épreuve est reporté au samedi 18 juillet.

 

il 76 2 copie

L'arrivée de l'Iliouchin 76.

 

il 76 5 copie

Déchargement des trois Sukhoy.

 

il 76 3 copieil 76 4 copie

Iliouchin 76 CCCP-76818

 

 

Vous pouvez découvrir de nombreuses photos de l'envers du décors > ici.

-

Voici une suite de cinq petits films montrant l'ambiance côté publique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Présentation des équipes:

 

champ-92-005.jpg

 

L'équipe de France a une flotte de dix appareils, huit Mudry Cap 231 et deux Extra. Elle comprend 24 personnes, l'entraineur est Claude Beyssière vainqueur des précédents championnats.

A cette époque:

   -Catherine Maunoury 39 ans, est depuis 1978 6 fois championne de France et championne du monde 1988, pilote l'Extra 260 D-EDXH Chronopost.

   -Brigitte Delasalle 35 ans, médaille de bronze par équipe au championnat du monde 1990 pilote le Cap 231EX F-WZCI.

   -Sylvie Breton est une militaire de 35ans championne de France 1990, elle est sur le Cap 231 F-TGCD de l'armée de l'air.

   -Christine Génin 25 ans championne de France et d'Europe 1991 ainsi que championne du monde 1990 du programme libre, elle pilote l'Extra 300S D-EKEW Chaillotine.

   -Marianne Maire 43 ans pilote le Cap 231 F-GGYR Tefal.

   -Remplaçante: Pascale Alajouanine 37 ans, arrivée quatrième au championnat de France, elle pilote le Cap 231 Total F-GDTT.

 

Extra-300-D-EKEW-M-Pain--9--copie.jpg

L'extra 300 D-EKEW vu dans l'article précédent avec d'autres couleurs.

 

   -Xavier Delapparent 22 ans est un militaire, il est plus jeune compétiteur des épreuves, il voltige sur le Cap 231 F-TGCD de l'armée de l'air.

   - Jean Emile Rouaux 33 ans est vice champion de France 1990, 1991 et obtient la coupe de France 1991, pilote le Cap 231 F-GGYY rouge et jaune.

   - Dominique Roland 35 ans pilote d'essais chez Mudry, douzième des championnats d'Europe, pilote le Cap 231EX F-WGZD du département de l'Eure.

   - Georges Muzergues 42 ans troisième au championnat de France 1991 et la même année sixième au championnat d'Europe, il pilote le Cap 231 F-GGYS de la FNA.

   - Patrick Paris, 38 ans, est champion du monde 1988 en libre intégral et vice champion du monde 1990, il pilote le Cap 231 F-GGYX Breitling.

Jean Pierre Bouffault remplaçant et ouvreur.

 

Mudry-Cap-231-F-GGYX-3.jpg

Le Mudry Cap 231 F-GGYX.

 

L'équipe Américaine est entrainé par Jhon Morrissey, elle comprend 5 femmes et 5 hommes.

Linda Gillmore vol sur le biplan bleu et jaune MACHAIK N540G

Deborah Rihn 12e au championnat du monde 1990, son avion est le « Texas Hurricane » N300DD monoplan entre le Laser et l'ACRO

Cecilia Aragon sur avion Sabre (variante Extra) N4411F

Patricia (Patty) Wagstaff sur l'Extra 260 N618PW

Linda Meyers vice championne du monde 1990 sur Cap 231 N231X

 

Mudry-Cap-231-NX231X--2-.jpg

Le Mudry Cap 231 N231X.

 

Kermit Weeks vice champion du monde libre intégral 1988 sur Weeks Solution N300KW

Jhon Lillberg pilote l'Extra 300 D-EDEZ

Phillip (Phil) Knight (un vétéran du Viet Nam) sur Extra 230 N230X

Robert Armstrong sur Pitts S1 N125RA

Richard Massegee sur Sukhoy 26 N26MX

 

Sukhoy-26-N26MX.jpg

Le Sukhoy 26 N26MX.

 

L'équipe Russe a pour entraîneur Viktor Smolin, elle se compose de 4 hommes et 4 femmes volant sur trois Sukhoy 26:

Kalida Makagonova SU26 18

Elena Klimovitch SU26 18

Natalja Sergeeva Championne du monde 1990 SU26 34

Svetlana Kabatskaya SU26 18

 

sukhoy-26-34--3-.JPG

Le Sukhoy 26 N°34.

 

Alexandre Ljubarets SU26 18

Nikolay Timofeev SU26 34

Nikolay Nikitjuk SU26 34

Muslim Gasanov SU26 34

 

Sukhoy-29-03-M-Pain--20--copie.jpg

Le Sukhoy 29 N°03.

 

L'équipe du Kazakhstan: pilote Sergei Borjak sur le SU29 03

 

L'équipe Lithuanienne pilote:

   - Jurgis Kairis SU29T 01 champion du monde de l'imposé connu 1981 et bronze en 1988

 

L'équipe Autrichienne pilote: Walter Egger sur Extra 300U D-EWAP

 

L'équipe Suisse pilotes:

   - Christian Schweizer sur Extra 230 N9750N, Pierre Marmy pilote le Sukhoy 26MX HB-MSM

 

L'équipe Hollandaise pilotes:

   - Franck Versteegh sur Extra 300U D-EWAP, George Janssen pilote le Cap 231 F-GDTT

 

L'équipe Belge pilote: Christian Lesage vole sur le Cap 231EX F-WZCI

 

L'équipe sud Africaine se compose de trois pilotes :

   -Stewart Davidson au commande de l'Extra 300 G-LOUI tout comme Nick Munnikhuis. Brian Zeedeberg loue le Pitts Spécial N8671. Ils sont entraînés par Quintion Hawthorne.

 

Sukhoy-26-G-ORBY-M-Pain--23--copie.jpg

Bien présent, mais ne figurant sur aucune liste officielle le Sukhoy 26 G-ORBY Anglais.

 

L'équipe Anglaise pilotes:

   -Nick Onn sur le Cap 231 G-OPPS de même Tony Bianchi. Richard Pickin est sur le Cap 231EX F-WGZC, Nigel Lamb sur l'Extra 300 G-IITI. Mark Jefferies sur le Laser 200 G-BOYZ, Diana Britten sur l'Extra 260 D-EDID, Louisa Knapp sur Extra 300 G-LOUI.

 

L'équipe Allemande pilotes:

   -Klaus Schrodt sur l'Extra 230 D-EJNC, Frank Gerstenberg sur l'Extra 300 D-EAEW Ralf Wandzich sur le Zlin 50LS HA-SIJ, Walter Extra sur l'Extra 300S D-ESEW.

 

L'équipe Danoise pilote: Lennart Wahl sur l'Extra 300 OY-CJF

 

Extra-300-OY-CJF.jpg

L'extra 300 OY-CJF Danois. Comme vous le découvrirez au fur et à mesure, la météo n'a pas répondu présent.

 

L'équipe Espagnole pilote: Ramon Alonso sur Sukhoy 26 EC-EXD.

 

L'équipe Italienne pilotes:

   -Irene Pasini sur le Cap 231 F-GGYQ, même appareil pour Andrea Fossi. Sergio Dallan sur le Cap 21DS I-SIVM, Gianfranco Cillario sur le Cap 231 F-GGYZ. Fabio Viviani sur le Zlin 50L I-DRAW de même Angelo Vancini.

 

L'équipe Hongroise pilotes:

   -Peter Besenyei sur Extra 300S D-ESEW, Zoltan Veres sur Zlin 5OLS HA-SIJ de même Alajos Szasz et Bela Szegedi.

 

Extra-300-D-ESEW-M-Pain--8--copie.jpg

L'extra 300 D-ESEW.

 

L'équipe de Biélorussie pilote: Christian Lesage sur Cap 231EX F-WZCI.

 

L'équipe Polonaise pilotes:

   -Dariusz Andrzejewski sur le Zlin 50 SP-AUC de même Marek Chmiel. Janusz Kasperek pilote l'Extra 300 OY-CJF.

 

L'équipe de république Tchec pilotes:

   -Pavel Cico sur l'Extra 300S D-EBEW de même Stanislas Bajzik et Petr Poborsky. Martin Stahalik sur l'Extra 300 OK-WXE ainsi que Josep Taranza; Dusan Samko sur ce même avion représentait l'équipe Slovaque.

 

L'équipe Roumaine pilotes:

   -Mihai Pal sur le Zlin 50 SP-AUC de même que Gheorghe Militaru, Iosif Erdos est sur le Zlin 50 HA-SIJ.

 

championnat 92012 - Copie

 

Merci à Alain, M.Pain, Phil, Laurent et JF pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "Mondial Info".

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 08:00

A quelques mois du 20e anniversaire des championnats du monde de voltige organisé au Havre. Tout au long de l'année une série d'article vont vous présenter ces championnats, les avions compétiteurs et visiteurs, ainsi que le meeting de cloture. Je remercie, dès maintenant, tout les participants à ce retour sur une des plus belle page de l'aviation au Havre.

CMVH21082.jpg

 

Au début des années 1990, la France fut choisit pour l'organisation des championnats du monde de voltige qui se dérouleront dans le courant de l'année 1992. Cela fait vingt ans que nous n'avions pas vu cet événement dans le ciel Français. Ils eurent lieu à Salon de Provence en 1972.

Plusieurs villes ce sont portées candidate à l'organisation de cet événement: Aubenas, Bézier, Castres-Mazamet, Lyon, Montpellier, Toulouse, Vichy et bien sûr Le Havre.

Il fallait que ces villes respectent un cahier des charges bien fourni: l'hôtellerie, la sécurité des visiteurs ainsi que des compétiteurs, de quoi abriter les avions etc etc... Le budget prévu était de 6 millions de francs. Et un fait important, comment est la météo au mois d'août, (pour le Havre, ce mois a été choisit car il n'y a pas de vol commerciaux prévu). Bref une organisation comme dans toute compétition internationale qui se respecte.

Lorsque Le Havre fut choisit en juillet 1990, les dates retenues étaient les 13 au 31 août 1992. Les 16e championnats du monde de voltiges se dérouleront en réalité du 4 au 19 juillet 1992.

 

champ-92-001.jpg

A gauche: Mr Michel Dupont vice président de l'association française de voltige aérienne. A droite Mr Bernard Perronet secrétaire adjoint de la fédération national d'aéronautique. Au centre: Monsieur Jean Claude Estrier président du comité d'organisation.

 

Grâce à un dossier de présentation de candidature rondement soigné par les membres de l'aéro-club Jean Maridor, autour de monsieur Jean Claude Estrier président du comité d'organisation et la municipalité du Havre. Notre ville a été choisit devant Toulouse et Vichy. Toulouse les accueilleront en 1999.

L'organisation ouvrira un local en centre ville, au 32 cours de la République, ce bâtiment n'existe plus.

Environ 150 bénévoles seront présent pour accueillir les 20 délégations, 80 pilotes, 150 officiels et 30 juges internationaux. Parmi ces juges, sept pénalisent les sortis du cadre ou plutôt le cube de 1000m de côté. Le jury international est constitué de cinq personnes. Il y a aussi le jury qui note les pilotes constitué de dix juges internationaux, secondé d'un assistant chacun. Ces juges viennent de dix pays différents seuls les Brésiliens n'ont pas de compétiteurs.

 

championnat-du-monde-92-3.JPG

Exemple de juges

 

Durant les championnats, il y a quatre épreuves:

  • Le programme imposé connu, donné par la FIA et préparé quelques mois avant par les concurrents

  • Le programme libre, il est élaboré par l'ensemble des pilotes eux même

  • Le programme imposé inconnu et proposé 24 heures avant aux pilotes

  • Le programme libre intégral qui laisse parler l'audace de chacun pendant quatre minutes.

Les quatre épreuves offrent un titre pour chacune d'entre elle, pour les hommes comme pour les femmes..

Les trois premières épreuves offrent aussi le titre de champion du monde absolu, par points.

Il y a également un titre pour le classement par équipe féminine et masculine. Il faut être au moins trois équipiers pour être classé par équipe.

champ 92 009

Les différents trophées

 

Les pilotes au féminin comme au masculin doivent avoir une discipline physique de fer, afin de pouvoir encaisser jusqu'à 8 à 10 G positif et un peu moins en négatif lors des évolutions.

 

champ-92-003---Copie.jpg

champ-92-003.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois photos de presses montrant le village en cours de montage et fini.

champ-92-004.jpg

 

IMGP1455 (2)Voici le plan, le village se situe dans la partie droite.

 

L'infrastructure prévue par l'organisation sera composé d'un restaurant, d'un vaste parking, d'une tribune de 300 places etc... et de quatre villages en préfabriqués:

Le village Jean Maridor, le village des délégations, le village de l'organisation et le village de presse. Ce qui représente 26 tentes de 25M2 pour les sponsors, 23 autres tentes de même dimensions pour les pilotes, 18 bungalows pour les organisateurs, une grande salle pour les briefings, un chapiteau pour l'accueil avec dix hôtesses, un local restauration de 400 places. Pour le public, deux chapiteaux de 450M2 avec expositions de modélisme, produit artisanaux et d'entreprises comme la Poste, Hispano Suiza etc... La Société hôtelière de restauration doit fournir environ 700 repas par jours.

 

champ 92 010Zone-VIP-M-Pain--10--copie.jpg

La salle de briefing à gauche et à coté une partie de la zone VIP.

 

Trois cars podiums seront présent, celui de l'armée de l'air, de la Marine nationale et de la Poste.

 

fouga-CM170-magister-.JPG

Fouga-magister-2.jpgL'armée de l'air a exposé en statique un Fouga Magister aux couleurs de la patrouille de France. Comme vous pouvez le voir sur la photo de gauche il était vide. De plus pendant les quinze jours, les enfants l'auront escaladé à mainte reprise.

 

 

 

Ci dessous: la gendarmerie a amené cette Alouette II accompagné d'une Simca Aronde toute noire.

aerospatiale-alouette-II-gen.jpg

 

 

Le programme prévu est le suivant:

 

Samedi 4 juillet: arrivée des délégations, cérémonies d'ouverture et le Breitling masters.

Dimanche 5 et lundi 6 juillet: vols d'entraînements des pilotes.

Mardi 7, mercredi 8 et jeudi 9: le programme imposé connu.

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12: le programme libre.

Lundi 13: repos ou rattrapage

Mardi 14 et mercredi 15: le programme imposé inconnu.

Jeudi 16 et vendredi 17: le programme libre intégral

Samedi 18 juillet: entraînement des avions du meeting, remise des médailles et des prix en soirée avec orchestre et feu d'artifice.

Dimanche 19 juillet: le grand meeting aérien de clôture avec la PAF.

 

Les semaines précédentes, pour ceux qui habitaient la région, combien de fois avons nous put observer les pilotes et leurs montures revenir de leurs séances d'entraînements. Dans mes souvenirs au dessus d'Harfleur, nous avions vu jusque 11 avions en vol de formation.

 

  Extra-300-D-EBMM.jpg

Pendant les séances d'entraînement, il y avait cet Extra 300 D-EBMM qui n'était pas en compétition en juillet.

 

Extra-300-D-EKEW-1.jpg

Ou encore l'Extra 300 D-EKEW qui sera entre temps repeint au couleurs jaune de son sponsor Chaillotine.

 

Avant et pendant les championnats du monde, hormis l'aéroport d'Octeville, deux autres lieux d'expositions abritaient des évènements. A l'hôtel de ville, une exposition appelé les fous volants montrait les machines volantes les plus étonnantes de l'histoire de l'aviation, soit avec photos soit des maquettes. Dans mes souvenirs, il me semble qu'il y avait une reconstitution d'atelier de construction avec un Mignet HM-14 "Pou du Ciel".

Il y avait également une exposition au musée de l'ancien Havre consacré au grand moment de l'aviation locale. Des débuts de l'aviation à la seconde guerre mondiale cette exposition retraçait l'histoire de l'aviation Havraise (se que j'essaie de reconstituer à nouveau avec ce blog).

 

Si quelqu'un a des photos de ces deux expositions, je serai heureux de les mettre dans le blog.

Merci d'avance.

 

 

Durant ces 16e championnats du monde la poste lance une oblitération spéciale, apposé sur une carte postale représentant l'affiche. Ce stand exposait de superbe maquette montrant l'histoire du courrier aérien. Hispano Suiza avait amené un siège éjectable. Les modélistes exposaient un beau P-38 Lightning en cours de finition.

 

a-le-havv011.jpg

Voici la carte postale et l'oblitération.

a-le-havv014.jpg

 

maquette 4

 

 

 

Voici les maquettes exposées au stand de la Poste:

A gauche: un Breguet XIV Limousine

 

 

 

maquette 1

 

 

 

 

 

 

A droite: un Letord

 

 

 

maquette 5

 

 

 

 

 

A Gauche: un Couzinet (l'Arc en Ciel)

 

 

 

maquette-3.jpg

 

 

 

 

 

A droite: Le Latécoère 301 (La Croix du Sud)

 

 

 

maquette-2.jpg

 

 

 

 

 

A gauche: Amiot AAC-1 (Junkers 52)

 

 

 

maq-siege.jpg

 

 

 

 

 

A droite: présenté au stand Hispano Suiza un siège éjectable.

 

 

 

 

championnat-du-monde-92-1.JPG

 

A Suivre...

 

championnat-92012---Copie.jpg

Merci à Alain et Laurent pour le prêt de leurs photos.

Sources: presse régionale et bulletin "mondial info"

 

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 08:00

De beaux avions, une belle météo et la chance de pouvoir tourner autour des avions, voici une série sur la patrouille de France en détail. Je remercie Stéphane et monsieur Baillard sans qui, ces photos n'existeraient pas.

 

PAF (14)

________________________________________ 

Avant tout cela, un peu d'histoire.

IMGP2533.JPG

Les premières esquisses de patrouille acrobatique naissent dans les années 30 à l'école de l'air d'Etampes, avec la fameuse Patrouille d'Etampes, alors équipée d'avions d'entraînements Morane parasol.

PAF006.jpg

Après la guerre cette patrouille d'Etampes continuera de voler avec des biplans Stampe SV-4C. Mais les militaires commençaient à trouver l'avion à hélice désuet.

Plusieurs escadrilles équipées de jets, organiseront elle mêmes des formations acrobatiques.
En 1953 c'est la 3e escadre de chasse qui sera choisit officiellement pour représenter la France à bord de ses Républic F-84G Thunderjet, comme ici à gauche. Mais la patrouille de France se devait de voler sur avion Français et en 1954 la patrouille est transféré à la 2e escadre alors fraîchement équipée de Dassault Ouragan.

 

PAF001

 

 

 

Pendant trois saisons plusieurs escadrilles d'Ouragans se succéderont avec de superbes couleurs comme à gauche celui exposé au musée de Montélimar. Ci dessous autre Ouragan aux couleurs de la PAF exposé à Salon de Provence en 2003.

PAF004

 

PAF005.jpg

Ci dessus, à partir de 1957 vient l'époque du Dassault Mystere IVA. Cet avion aux capacités supersoniques "en piqué" restera une dizaine d'années auPAF002.jpg sein de la patrouille avec des formations allant de 5 à 12 appareils. Puis vint en 1964 l'époque inoubliable du Fouga Magister. Avec cet avion école, c'est une autre histoire qui commence ou recommence, en effet c'est à nouveau l'école de l'air qui prend en charge la patrouille. Désormais basée à Salon de Provence qu'elle ne quittera plus, les Fouga y resteront 17 ans. Les Fouga évoluaient au départ avec des liserés bleu blanc rouge sur l'avion tout métal (ci contre à gauche), avant de passer aux couleurs immaculées du bleu blanc rouge (ci dessous).

PAF003.jpg

 

PAF007.jpgPhoto prise lors du meeting anniversaire, des cinquante ans de la PAF.

L'école de l'air de Salon de Provence, ci dessus, dira adieu au Fouga de la PAF en 1980, remplacé par l'actuel Dassault Dornier Alpha jet. La première année s'effectuera avec six appareils, pour passé les deux années suivantes à sept et huit avions.

 

062-copie.jpg

Cela fait donc trente ans que l'Alpha jet porte ces couleurs. La succession de cet avion n'est pas encore assuré, il se peut que ce soit l'avion Italien Aermacchi M346 qui le remplace un jour.

______________________________

Voici les onze avions constituant la Patrouille de France :

 

PAF N°01

Alpha jet numéro 1 F-UGFF

 

PAF N°02

Alpha jet numéro 2 F-TERE

 

PAF N°03

Alpha jet numéro 3 F-UHRF

 

PAF N°04

Alpha jet numéro 4 F-TERP

 

PAF N°05

Alpha jet numéro 5 F-RCAI

 

PAF N°06

Alpha jet numéro 6 F-UHRE

 

PAF N°07

Alpha jet numéro 7 F-TERJ

 

PAF N°08

Alpha jet numéro 8 F-TERF

 

PAF N°09

Alpha jet numéro 9 F-TERA

 

PAF N°00

Alpha jet numéro10 F-TERM

 

PAF N°11

Alpha jet numéro11 F-TERH

 

014-copie.jpg

Vu que des images valent mieux qu'un long discours, je vous laisse admirer la suite :

 

PAF (23)

 

PAF (9)

 

PAF (24)

 

PAF (22)

 

PAF (29)

 

PAF (26)

 

PAF (25)

 

PAF (27)

 

PAF (33)

 

PAF (28)

 

PAF-2-1895-copie.jpg

  Merci à Pierre pour le prêt de ces photos, elles sont à voir ou à revoir > ici

 

PAF (11)

 

PAF (18)

 

PAF (2)

Les aérofreins sortis

 

PAF (30)

Sortie de tuyère gauche, avec les tuyaux de sortie des fumigènes.

 

PAF (31)

Gros plan sur le train d'attérissage principal.

 

PAF (12)

 

PAF (10)

 

PAF (21)

 

Transall (6)

 

015-copie.jpg

L'insigne de la Patrouille016 copie de France à gauche et celui de l'école de l'air de Salon de Provence à droite.

PAF (13)

 

 

PAF (20)

La route qui mène à l'aéroport d'Octeville, s'appelle avenue de la patrouille de France, bel hommage.

 

PAF (32)

 

064-copie.jpg

Sublime alignement avec la tour de contrôle en toile de fond.
Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 08:10

Après avoir vu ce qui s'est produit à Etretat, voici l'envers du décors. L'aéroport du Havre Octeville, qui montre encore une fois toute son utilité, a accueillit la patrouille de France pendant deux journées et demi. Les trois premiers avions sont arrivées le vendredi vers 11H30 suivi, un bon quart d'heure plus tard, des huit autres avions. Evidemment pas de PAF sans son Transall accompagnateur.

 

PAF 02 (9)

Les premiers arrivés sont les trois avions remplaçants 9, 10 et 11.

 

IMGP8384

En attendant l'arrivée des avions, monsieur Baillard, fait un discours de remerciement aux partenaires et au personnel d'aéroport du Havre.

 

PAF 01 (10)

Les huit avions arrivent, séparation en deux patrouilles de quatre pour effectuer le break.

 

PAF 01 (2)

Premier carré au break, c'est à dire que les avions se séparent pour atterrir l'un après l'autre.

 

PAF 01 (11)

Deuxième carré au break.

 

PAF-1-1624-copie.jpg

Atterrissage du numéro 4.

 

PAF 01 (12)

Une fois posés les avions remontent la piste.

 

PAF 01 (1)

Remontée du taxiway

 

PAF 01 (5)

Les avions se dirigent vers le parking.

 

PAF 01 (4)

 

PAF 01 (13)

La zone de stationnement se remplit d'avions bleu blanc rouge.

 

PAF 02 (2)

Dernier avion à se ranger.

 

PAF 02 (1)

Accueil des pilotes par les officiels.

 

PAF 02 (3)

Les pilotes se rassemblent.

 

PAF 02 (4)

 

PAF 02 (6)

Pause photos pour les partenaires du meeting.

 

PAF 01 (7)

Voici "LA" photo  !

 

PAF 01 (17)

La ligne sur fond de Transall

 

PAF 02 (7)

La ligne devant l'aéro-club

 

PAF 01 (18)

Verrière ouverte l'Alpha jet numéro 5

 

PAF 01 (6)

Ici le 8 avec combinaison anti G attachée.

 

PAF 01 (19)

L'avion 11 n'est pas toujours présent lors des déplacements de la patrouille.

 

PAF 02 (5)

Il faut nourrir les bêtes.

 

PAF 02 (8)

Le personnel d'aéroport du Havre était sur la brèche tout le week end.

 

IMGP9227

Chaque jours de nombreux Havrais sont venus voir les avions, ici dimanche matin au moment du départ.

 

PAF 01 (14)

Phares allumés, décollage vu depuis le bout de piste.

 

PAF 01 (8)

Les quatre premiers s'élèvent.

 

PAF 01 (15)

 

PAF 01 (9)

Les quatre suivants font de même.

 

PAF 01 (16)

 

PAF 02 (10)

Dernier passage d'au revoir.

 

Transall (1)

Avec ses deux hélices différentes, une en alu l'autre en carbone, voici le C-160 Transall.

 

Transall (8)

Un Transall accompagne toujours la patrouille.

 

Transall (2)

Marche arrière pour se garer.

 

Transall (9)

Le Transall 61-MF, je plains le maquettiste qui veut construire une maquette de Transall aux couleurs de l'armée de l'air.

 

Transall (3)

On décharge la soute du matériel de soutien de la PAF.

 

Transall (4)

 

PAF-1-1923-copie.jpgA qui appartiennent les plus grandes hélices du monde ??????

 

Transall (5)

 

Transall (7)

Comme pour la patrouille, départ en direction d'Avignon.M 2000 Décollage qui s'est fait non sans mal pour notre Transall. Il y a eu une première mise de gaz, pour ensuite fait demi-tour et se remettre en seuil de piste avant de décoller.

 

Vendredi, un Mirage 2000 nous a fait un peu de bruit.

 

Douanes

Passage bas de l'hélicoptère des Douanes.

 

038-copie.jpg

Le Fouga Magister F-AZZP attend son tour.

 

Cap

Baptiste Vignes sur son Mudry Cap 10B F-GIPU prépare son vol.

 

PAF 00

Sortant également du Transall, la camionette de la patrouille de France.

 

Ci dessous, un lien d'une video d'Eric, montrant le démarrage du Yak 3 à Yvetot, lors de son départ pour Etretat

http://www.dailymotion.com/video/xlc5l4_yak3-mise-en-route-pour-le-vol-d-etretat_sport

 

Un autre article sur la PAF est à suivre.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos, ainsi que Pierre dont vous pouvez admirer le reste du travail > ici

*Je remercie également Stéphane Lefrançois et Monsieur André Baillard de l'association de Vassoigne.

Partager cet article
Repost0

Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche