23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 08:00

Cet avion élégant est un peu à part. En premier, il est d'origine japonaise, ce qui est rare sous le ciel européen, et il s'agit d'un des rares avions d'affaires muni d'ailes hautes. La société Mitsubishi développe au début des années 60, un avion utilitaire pressurisé dont le prototype, équipé de turbopropulseurs français Astazou, décolle pour la première fois le 14 septembre 1963. Ce premier succès commercial de l'après guerre de "l'Empire du Soleil Levant" va être produit à plus de 700 exemplaires. Le seul utilisateur militaire est bien entendu les diverses forces de la Japan Self Defence Force.

Dans sa version standard, il est équipé de deux turbopropulseurs Garrett TPE331 de 585ch donnant une vitesse maximale de 545 Km/h et une autonomie de 2300Km. Il a une envergure de 11,94m, une longueur de 12,01m et un poids maxi de 5,2 tonnes. Quelques uns sont passés par Le Havre:

Le Mitsubishi MU-2

Le Mitsubishi MU-2 F-GDHS de Chaillotine Air Service, le 29 mai 1987.

Le Mitsubishi MU-2

Le Mitsubishi MU-2 F-GDHV de Chaillotine Air Service, le 29 mai 1987. Comme son prédécesseur, il amenait l'équipe de foot de l'AJ Auxerre.

Le Mitsubishi MU-2

Le même F-GDHV avec une autre décoration, le 5 octobre 1991.

Le Mitsubishi MU-2

Le Mitsubishi MU-2 F-GDLA de Chaillotine Air Service, le 27 juin 1983.

Le Mitsubishi MU-2

Le Mitsubishi MU-2 F-GEQM de la société Star Service, le 29 mai 1993.

Le Mitsubishi MU-2

Le Mitsubishi MU-2 F-GGLD de la société K'way, le 22 juillet 1988.

 

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 08:00

Nous allons reprendre les mises en lignes d'articles avec en premier lieu un appareil dont un exemplaire est lié à l'histoire de l'aviation régionale, le Bandeirante. Conçu par le constructeur brésilien Embraer et dessiné par le français Max Holste dans le milieu des années 60, le Bandeirante effectue son premier vol le 26 octobre 1968. Il entre en service en 1973, construit à 500 exemplaires. Quelques-uns vont avoir une carrière sur les lignes régionales françaises au sein de plusieurs compagnies dont la Brit air. Ce bimoteur de la classe des petits commuter est équipé de deux turbo-propulseurs Pratt & Whitney Canada PT-6 de 750 chevaux lui donnant une vitesse de croisière de 340 Km/h sur 1960Km et pouvant emmener 18 passagers. IL a une envergure de 15,33m, une longueur de 15,10m et un poids maximal de 5,9 tonnes. En voici un certain nombre venu à Octeville:

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

L'Embaer 110 Bandeirante F-GBGA de la compagnie Brit air, observé le 25 mai 1982.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Toujours le F-GBGA loué à la compagnie Sky Service en 1992, vu le 20 mars.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

L'Embraer 110 Bandeirante F-GBLE de la compagnie Brit air, aperçu le 15 juillet 1985.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Devenu propriété de la compagnie Air Atlantique revoici le F-GBLE, le 05 octobre 1991.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

L'Embraer 110 Bandeirante F-GBMF de la Compagnie Aérienne du Languedoc, le 22 aout 1981.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Un an plus tard, toujours au sein de la C.A.L, le F-GBMF a changé de décoration.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

L'Embraer 110 Bandeirante F-GBMG de la compagnie Brit air a donc une histoire particulière avec la Normandie, dont il porte le nom sur le nez. Il a été acheté par les CCI du Havre et de Caen pour aider Brit air à développer des lignes au départ de Carpiquet et d'Octeville en 1979. Cela permis la reprise de l'activité régulière sur Octeville après l'arrêt de la TAT. L'entretien de l'avion était confié aux ateliers Fourré Lagadec. Revendu à la compagnie en 1980, il est ici photographié au soleil le 25 mai 1982.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Voici le catalogue Brit air de l'époque avec son réseau.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Revoici le F-GBMG aux pleines couleurs de Brit air, le 16 aout 1988.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

L'Embraer 110 Bandeirante F-GBRM de la compagnie Brit air, le 22 juin 1981.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

A nouveau le F-GBRM appartenant à la compagnie Air Atlantique, le 14 septembre 1991.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

L'Embraer 110 Bandeirante F-GCLA de la compagnie Aigle Azur, le 31 juillet 1983.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Toujours le F-GCLA portant les logos d'Aigle Azur, le 15 septembre 1990.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Un recto-verso de l'Embraer 110 Bandeirante F-GDCI de la compagnie Air Littoral, le 04 décembre 1982.

L'Embraer 110 Bandeirante (1)

Devant l'ancien aérogare.

 

A suivre...

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 09:00

Pour ce dernier épisode consacré à la famille des Douglas DC-9 et MD-80, on va parcourir l'Europe, ou à l'inverse, l'Europe est venue à Octeville.

Le McDonnell Douglas MD-83 9A-CDB de la compagnie Dubrovnik Airlines, vu le 28 avril 2006.

Le McDonnell Douglas MD-83 9A-CDB de la compagnie Dubrovnik Airlines, vu le 28 avril 2006.

Le McDonnell Douglas MD-80 D-ALLQ de la compagnie Aero Lloyd, venu le 16 mai 1993.

Le McDonnell Douglas MD-80 D-ALLQ de la compagnie Aero Lloyd, venu le 16 mai 1993.

Le McDonnell Douglas MD-83 EI-CGI, observé le 7 avril 1996.

Le McDonnell Douglas MD-83 EI-CGI, observé le 7 avril 1996.

Toujours le même, il porte les couleurs de la compagnie Nouvelair Tunisie.

Toujours le même, il porte les couleurs de la compagnie Nouvelair Tunisie.

Le McDonnell Douglas MD-82 I-DAVR de la compagnie Alitalia (Eurofly), vu le 26 mai 1995.

Le McDonnell Douglas MD-82 I-DAVR de la compagnie Alitalia (Eurofly), vu le 26 mai 1995.

Le Douglas DC-9-50 I-SMEE de la compagnie Meridiana, le 21 octobre 1995.

Le Douglas DC-9-50 I-SMEE de la compagnie Meridiana, le 21 octobre 1995.

Le Douglas DC-9-15 I-TIAN de la compagnie Noman, vu le 28 avril 1994.

Le Douglas DC-9-15 I-TIAN de la compagnie Noman, vu le 28 avril 1994.

Le McDonnell Douglas MD-82 S5-ABB de la compagnie Air Lib Tunisie, le 17 avril 1993.

Le McDonnell Douglas MD-82 S5-ABB de la compagnie Air Lib Tunisie, le 17 avril 1993.

Le Douglas DC-9-32 YU-AJF de la compagnie Adria Airways, le 21 avril 1984.

Le Douglas DC-9-32 YU-AJF de la compagnie Adria Airways, le 21 avril 1984.

Le même, un peu plus tard, de nuit.

Le même, un peu plus tard, de nuit.

Le McDonnell Douglas MD-81 YU-AJZ de la compagnie Adria Airways, le 8 juin 1991.

Le McDonnell Douglas MD-81 YU-AJZ de la compagnie Adria Airways, le 8 juin 1991.

Le McDonnell Douglas MD-82 YU-ANC avec des couleurs plus récentes de la compagnie Adria Airways, le 4 juin 1990.

Le McDonnell Douglas MD-82 YU-ANC avec des couleurs plus récentes de la compagnie Adria Airways, le 4 juin 1990.

Le McDonnell Douglas MD-83 YU-ANG de la compagnie Adria Airways, le 11 mai 1991.

Le McDonnell Douglas MD-83 YU-ANG de la compagnie Adria Airways, le 11 mai 1991.

Le McDonnell Douglas MD-82 YU-ANO de la compagnie Adria Airways, vu le 9 juin 1990.

Le McDonnell Douglas MD-82 YU-ANO de la compagnie Adria Airways, vu le 9 juin 1990.

Le Douglas DC-9-33RC (ou C-9B Skytrain II) 162754 de l'US Navy observé le 2 février 1999.

Le Douglas DC-9-33RC (ou C-9B Skytrain II) 162754 de l'US Navy observé le 2 février 1999.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 09:03

Même absent, on continue de découvrir des appareils venus au Havre, avec la suite de la série sur les DC-9 et MD-80 dans les compagnies espagnoles.

Le Douglas DC-9 EC-BIP de la compagnie Aviaco observé le 07 aout 1992.

Le Douglas DC-9 EC-BIP de la compagnie Aviaco observé le 07 aout 1992.

Le Douglas DC-9 EC-CGN de la compagnie Aviaco observé le  08 mai 1981.

Le Douglas DC-9 EC-CGN de la compagnie Aviaco observé le 08 mai 1981.

Le Douglas DC-9 EC-CGO de la compagnie Aviaco observé le 14 aout 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CGO de la compagnie Aviaco observé le 14 aout 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CGR de la compagnie Aviaco observé le 31 juillet 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CGR de la compagnie Aviaco observé le 31 juillet 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CGS de la compagnie Aviaco observé le 21 aout 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CGS de la compagnie Aviaco observé le 21 aout 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CLD de la compagnie Aviaco observé le 12 juin 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CLD de la compagnie Aviaco observé le 12 juin 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CLE de la compagnie Aviaco observé le 11 septembre 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CLE de la compagnie Aviaco observé le 11 septembre 1982.

En voici une vue opposée..

En voici une vue opposée..

Le Douglas DC-9 EC-CTS de la compagnie Aviaco observé en 1977.

Le Douglas DC-9 EC-CTS de la compagnie Aviaco observé en 1977.

Le Douglas DC-9 EC-CTU de la compagnie Aviaco observé le 04 septembre 1982.

Le Douglas DC-9 EC-CTU de la compagnie Aviaco observé le 04 septembre 1982.

Le Douglas DC-9 EC-DGB de la compagnie Aviaco observé le 28 aout 1982.

Le Douglas DC-9 EC-DGB de la compagnie Aviaco observé le 28 aout 1982.

Le Douglas DC-9 EC-DQT de la compagnie Aviaco observé le 18 septembre 1982.

Le Douglas DC-9 EC-DQT de la compagnie Aviaco observé le 18 septembre 1982.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-EIG de la compagnie Spanair observé le 09 mai 1991.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-EIG de la compagnie Spanair observé le 09 mai 1991.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-EJQ de la compagnie Spanair observé le 16 mai 1991.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-EJQ de la compagnie Spanair observé le 16 mai 1991.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-ESJ de la compagnie Spanair observé le 16 mai 1993.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-ESJ de la compagnie Spanair observé le 16 mai 1993.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-FXY de la compagnie Spanair observé le 01 octobre 1995.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-FXY de la compagnie Spanair observé le 01 octobre 1995.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-FZQ de la compagnie Centennial Airlines vu le 14 mars 1996.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-FZQ de la compagnie Centennial Airlines vu le 14 mars 1996.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-749 de la compagnie Centennial Airlines vu le 01 mars 1995.

Le McDonnell Douglas MD-80 EC-749 de la compagnie Centennial Airlines vu le 01 mars 1995.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 09:00
Le Mac Donnell Douglas MD-80 (3)

-

Aujourd'hui nous allons voir des appareils portant les couleurs de deux compagnies espagnoles, Ibéria et Spantax. C'est la belle période où ces charters partaient presque chaque semaine pour les Baléares. Cette nouvelle série, sur les MD-80, met plutôt l'accent sur l'ainé de la famille, le DC-9.

Ici à gauche, deux Douglas DC-9 de la compagnie Spantax avec chacun une peinture différente.

-

Le Douglas DC-9-32 EC-BIN de compagnie Iberia, le 22 aout 1981.

Le Douglas DC-9-32 EC-BIN de compagnie Iberia, le 22 aout 1981.

Douglas DC-9-32 EC-BIR de compagnie Iberia, le 15 aout 1981. On aperçoit le logo de la Coupe du Monde 1982 à droite de la porte avant.

Douglas DC-9-32 EC-BIR de compagnie Iberia, le 15 aout 1981. On aperçoit le logo de la Coupe du Monde 1982 à droite de la porte avant.

Douglas DC-9-32 EC-BIS de compagnie Iberia, le 20 juin 1981.

Douglas DC-9-32 EC-BIS de compagnie Iberia, le 20 juin 1981.

Douglas DC-9-32 EC-BPF de compagnie Iberia, le 05 septembre 1981. Il porte les anciennes couleurs.

Douglas DC-9-32 EC-BPF de compagnie Iberia, le 05 septembre 1981. Il porte les anciennes couleurs.

Douglas DC-9-32 EC-BQV de compagnie Iberia, le 08 aout 1981.

Douglas DC-9-32 EC-BQV de compagnie Iberia, le 08 aout 1981.

Douglas DC-9-32 EC-BYE de compagnie Iberia, le 09 juillet 1983.

Douglas DC-9-32 EC-BYE de compagnie Iberia, le 09 juillet 1983.

Douglas DC-9-32 EC-BYF de compagnie Iberia, le 13 aout 1983.

Douglas DC-9-32 EC-BYF de compagnie Iberia, le 13 aout 1983.

Douglas DC-9-32 EC-BYG de compagnie Iberia, le 06 aout 1983.

Douglas DC-9-32 EC-BYG de compagnie Iberia, le 06 aout 1983.

Douglas DC-9-32 EC-BYJ de compagnie Iberia, le 30 juillet 1983.

Douglas DC-9-32 EC-BYJ de compagnie Iberia, le 30 juillet 1983.

Douglas DC-9-33F EC-BYN de compagnie Iberia, le 23 juillet 1983.

Douglas DC-9-33F EC-BYN de compagnie Iberia, le 23 juillet 1983.

Douglas DC-9-14 EC-CGY de la compagnie Spantax, le 12 juillet 1981.

Douglas DC-9-14 EC-CGY de la compagnie Spantax, le 12 juillet 1981.

Le même appareil à l'opposé sous le soleil trois mois plus tard, le 13 septembre.

Le même appareil à l'opposé sous le soleil trois mois plus tard, le 13 septembre.

Le même avion avec les nouvelles couleurs de la compagnie, le 30 juillet 1983.

Le même avion avec les nouvelles couleurs de la compagnie, le 30 juillet 1983.

Douglas DC-9-14 EC-CGZ de la compagnie Spantax, le 30 avril 1979. A gauche, un des anciens véhicules d'intervention des pompiers de l'aéroport.

Douglas DC-9-14 EC-CGZ de la compagnie Spantax, le 30 avril 1979. A gauche, un des anciens véhicules d'intervention des pompiers de l'aéroport.

Toujours le même avec la nouvelle déco, le 23 juillet 1983.

Toujours le même avec la nouvelle déco, le 23 juillet 1983.

Douglas DC-9-14 EC-DIR de la compagnie Spantax, le 21 juin 1981.

Douglas DC-9-14 EC-DIR de la compagnie Spantax, le 21 juin 1981.

La Spantax lui a également appliqué la nouvelle configuration, le 14 mai 1983.

La Spantax lui a également appliqué la nouvelle configuration, le 14 mai 1983.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 09:40

Pour commencer l'année, on va revenir sur une famille d'appareil que l'on a vu au tout début du blog en 2010. Voici l'article en lien > ici. On voit le progrès de la présentation depuis 5 ans!

Erreur de débutant, peut-être, on n'avait pas fait le listing de tout ceux qui sont passés par Octeville et croyez moi, ils sont nombreux. Je ne vais pas revenir sur l'histoire de cet appareil , mais juste dire qu'elle commence par le DC-9 puis au fur et à mesure, il est allongé donnant les MD-80, MD-82 et 83, jusqu'au rachat de la société par Boeing, qui l'appelle Boeing 717. Aujourd'hui vous allez découvrir les avions français et hollandais:

Le Douglas MD-80 F-GFZB de la Compagnie française Air Liberté le 28 mai 1992.

Le Douglas MD-80 F-GFZB de la Compagnie française Air Liberté le 28 mai 1992.

Le Douglas MD-83 F-GGMB de la Compagnie française AOM, le 30 septembre 1995.

Le Douglas MD-83 F-GGMB de la Compagnie française AOM, le 30 septembre 1995.

Cet avion a été peint de cette façon à la suite d'un concours auprès des enfants.

Cet avion a été peint de cette façon à la suite d'un concours auprès des enfants.

Le même F-GGMB revue le 31 juillet 1998 avec des couleurs standards.

Le même F-GGMB revue le 31 juillet 1998 avec des couleurs standards.

Le Douglas MD-83 F-GGME de la Compagnie française AOM, le 19 juin 1996.

Le Douglas MD-83 F-GGME de la Compagnie française AOM, le 19 juin 1996.

Le Douglas MD-83 F-GHEC de la Compagnie française Air Liberté, le 21 mai 1993.

Le Douglas MD-83 F-GHEC de la Compagnie française Air Liberté, le 21 mai 1993.

Le même un an plus tard, on remarque les bandes rouges et les écritures tunisiennes sur la dérive.

Le même un an plus tard, on remarque les bandes rouges et les écritures tunisiennes sur la dérive.

Le Douglas MD-83 F-GHEI de la Compagnie française Air Liberté, le 23 avril 1992.

Le Douglas MD-83 F-GHEI de la Compagnie française Air Liberté, le 23 avril 1992.

Le Douglas MD-83 F-GHHO de la compagnie française Trans-Alsace, le 30 mai 1993.

Le Douglas MD-83 F-GHHO de la compagnie française Trans-Alsace, le 30 mai 1993.

Le Douglas MD-83 F-GMLU de la compagnie française Blue Line, le 3 mai 2008.

Le Douglas MD-83 F-GMLU de la compagnie française Blue Line, le 3 mai 2008.

Le Douglas MD-83 F-GRMC de la Compagnie française AOM, le 28 aout 1996. A gauche, on aperçoit Bar des Ailes.

Le Douglas MD-83 F-GRMC de la Compagnie française AOM, le 28 aout 1996. A gauche, on aperçoit Bar des Ailes.

Le Douglas DC-9 PH-MAX de la Compagnie hollandaise Martinair, le 7 octobre 1980.

Le Douglas DC-9 PH-MAX de la Compagnie hollandaise Martinair, le 7 octobre 1980.

Le Douglas MD-82 PH-MBZ de la Compagnie hollandaise Martinair, le 10 juillet 1983.

Le Douglas MD-82 PH-MBZ de la Compagnie hollandaise Martinair, le 10 juillet 1983.

Le même appareil vu de trois quart arrière, le 8 avril 1984.

Le même appareil vu de trois quart arrière, le 8 avril 1984.

Le Douglas MD-82 PH-MCD de la Compagnie hollandaise Martinair, le 9 juillet 1983. On remarque le pignon du hangar Freyssinet à gauche. Le point de prise de vue serait actuellement depuis l'intérieur de l'aérogare.

Le Douglas MD-82 PH-MCD de la Compagnie hollandaise Martinair, le 9 juillet 1983. On remarque le pignon du hangar Freyssinet à gauche. Le point de prise de vue serait actuellement depuis l'intérieur de l'aérogare.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 09:00

Voici un appareil, qui n'est pas forcément le plus connu du grand public, mais a fait une brillante carrière. Il a été le best-seller de Boeing avec 1831 unités construites détrôné depuis par le 737, l'A320 et d'autres... Le triréacteur effectue son premier vol le 9 février 1963. A l'époque, par soucis de gain de poids, tout en conservant des couts d'exploitation moindre qu'un quadriréacteur, ce phénomène était en vogue, par exemple avec le HS-121 Trident pour les anglais et chez Tupolev pour les russes. Il a une envergure de 32,90m pour une longueur de 40,60m pour la version 100 et 46,70m pour la version 200, avec un poids maxi de 95 tonnes. Il est équipé de réacteur JT-8D très bruyant de 6500Kg de poussée, lui donnant une vitesse maximale de 965 Km/h et une autonomie autour de 1500Km. Le Boeing 727 est un des avions pour laquelle la piste d'Octeville a été allongé à 2300m en 1975. Quelques uns ont été observé au Havre:

Le Boeing 727

Le Boeing 727 F-GGGR de la compagnie Europe Airlines EAS en juin 1994.

Le Boeing 727

Le même F-GGGR de la compagnie Belair en mai 1997.

Le Boeing 727

Le Boeing 727 SX-CAO de la compagnie grec Venus Airlines en mai 1996.

Le Boeing 727

Le Boeing 727 TC-JEC de la compagnie Kibris Turkish Airlines en juillet 1997.

Le Boeing 727

Belle photo de mai 1993 où l'on voit le Boeing 727 TC-JUC entouré du matériel de l'époque.

Le Boeing 727

Ici au roulage, le TC-JUC de la compagnie turque Sultan Air en aout de la même année.

Le Boeing 727

Le Boeing 727 TC-TUR de la compagnie turque TUR European Airways en mai 1993.

Le Boeing 727

Le Boeing 727 TF-VLS du registre islandais aux couleurs de la compagnie Tunis air.

Le Boeing 727

Le même de trois quart arrière, avec la rampe d'accès arrière.

Le Boeing 727

Le voici au roulage, en arrière plan de la queue, les installations de l'aéro-club.

Le Boeing 727

Le Boeing 727 TS-JHN de la compagnie Tunis Air en aout 1991.

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 09:00

Du 7 au 11 novembre, Abeille Parachutisme fait venir l'unique Noratlas en état de vol dans le monde. Profitons en, pour faire un bref historique de cet avion aux deux poutres, qui a laissé de nombreux souvenirs aux paras qui ont sauté depuis ce modèle durant plus d'une trentaine d'années. Le 10 septembre 1949, le prototype Nord 2500 effectue son premier vol. Les moteurs Gnôme & Rhone 14R de 1600ch sont remplacés par des Bristol Hercule de 2000ch, licence SNECMA, dès le deuxième prototype. Dénommé Nord 2501, c'est cette version qui va être construite à plus de 420 exemplaires pour l'Armée de l'air et quelques autres pays. Il entre en escadre à partir de 1953 et va entre autres, participer à la guerre d'Algérie et à la crise de Suez. Il mesure 32,50m d'envergure, 21,95m de longueur et pèse au maximum 21 tonnes en charge. Il a une vitesse maximale de 440 Km/h. Une version civile, le Nord 2502 avec réacteurs d'appoints en bout d'aile, aurait pu être assemblé à la SNCAN du Havre si, suite avait été donné au projet. Pendant quelques années les moteurs Hercules 14 cylindres, qui ont la particularité d'être sans soupapes, étaient entretenus à la SNECMA d'Harfleur-Gonfreville (Aircelle aujourd'hui). Quelques uns sont déjà venus au Havre du temps de leur splendeur:

 

N-094-312-BI--LEH-18-09-81--copie.jpg

Le Nord 2501 Noratlas N°94 312-BI portant le blason du Groupement Ecole 312 basé à Salon de Provence.

 

N-094-312-BI--LEH-19-09-81--copie.jpg

Cet appareil accompagnait la Patrouille de France et larguait l'équipe de parachutistes Phénix.

 

N-110-64-BV--LEH-07-09-81---2--copie.jpg

Le Nord 2501 Noratlas N°110 64-BV le 7 septembre 1981.

 

N°110 64-BV (LEH 07-09-81) copie

Le même à l'opposé.

 

N-110-64-BV--LEH-07-09-81---3--copie.jpg

Et moteurs arrêtés.

 

N-113-312-BM--LEH-05-09-81--copie.jpg

Le Nord 2501 Noratlas N°113 312-BM, en arrière plan un DC-9 d'Iberia, le 5 septembre 1981.

 

N-113-312-BM--LEH-21-09-81---2--copie.jpg

Il est ici vu de nouveau le 21 septembre 1981.

 

N-113-63-VN--LEH-17-09-83--copie.jpg

Toujours le N°113 mais ayant changé d'escadron et d'immatriculation 63-VN.

 

N-113-63-VN--LEH-09-09-83--copie.jpg

Le même en septembre 1983. Il faisait parti de la 63e escadre de transport.

 

N-123-312-BH--LEH-04-09-81--copie.jpg

Le Nord 2501 Noratlas N°123 312-BH vu en septembre 1981.

 

N-123-312-BH--LEH-08-09-81--copie.jpg

Le même où on identifie à nouveau le blason du GE312.

 

N-130-312-BP--LEH-29-08-82--copie.jpg

Le Nord 2501 Noratlas N°130 312-BP, fin aout 1982.

 

N-130-312-BP--LEH-28-08-82--copie.jpg

Vu opposée de l'appareil avec le matériel de démarrage.

 

N-167-64-BX--LEH-20-10-82--copie.jpg

Le Nord 2501 Noratlas N°167 64-BX, de la 64 escadre de transport, sous une météo menaçante le 20 octobre 1982.

 

N-176-312-BG--LEH-29-08-82--copie.jpg

Le Nord 2501 Noratlas N°176 312-BG, fin aout 1982 .

 

N-176-312-BG--28-08-82--copie.jpg

Vue opposée, le long du hangar Freyssinet.

 

N-176-312-BG--LEH-16-09-83--copie.jpg

Il est venu à nouveau en septembre 1983.

 

N-105-F-AZVM--LEH-24-07-99--copie.jpg

On termine par le Nord 2501 Noratlas N°105 F-AZVM, déjà venu en 1999, pour le meeting du Tour de France.

 

cag578.jpg

Lors de ce même meeting, le personnage sur l'aile permet d'apprécier l'échelle. Vous le verrez ce week end, l'avion arbore désormais une bande commémorative tricolore sur son fuselage.

Il doit arriver vendredi à partir de 16h00.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 08:00

Cet avion est à priori le seul quadriréacteur commercial à s'être posé sur l'aéroport du Havre. Pour ajouter un peu plus de piquant à cette histoire, l'avion est un rare Convair CV-990 Coronado construit à seulement 37 exemplaires.

Version allongée du CV-880, construit à 65 exemplaires, il décolle pour la première fois le 24 janvier 1961 de Fort Worth aux Etats Unis. Il est le moins capacitaire en passager, en comparaison de ses deux concurrents de l'époque Boeing 707 et Douglas DC-8, avec de 96 à 121 passagers selon les aménagements. Il est aussi le plus gourmand en carburant avec ses quatre réacteurs General Electric CJ-805 de 7300 kg de poussée, lui donnant une vitesse de croisière de 920 Km/h. Ce sont les principales raison de l'échec commercial de l'avion. En revanche, sa vitesse maximale de l'ordre de 990 à 1000 Km/h en fait l'avion de ligne subsonique le plus rapide. Il a une longueur de 42,50m, une envergure de 36,60m et un poids total de 115T.

 

 

EC-CNF--LEH-07-06-81-----copie.jpg

Le Convair CV-990 Coronado EC-CNF de la compagnie espagnole Spantax est venu le 7 juin 1981.

 

 

*Merci à Alain pour le prêt de sa photo.

Repost 0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 08:00

Pour ce troisième épisode consacré à la famille Jodel, nous allons découvrir le premier quadriplaces, unique à porter le nom de ce constructeur. Unique, car n'oublions pas que la lignée sera repris par les avions Robin. Le Jodel D-140 surnommé Mousquetaire décolle pour la première fois le 4 juillet 1958. Les dérives changent de forme selon les versions, la plus caractéristique étant celle en pointe. Il est équipé d'un moteur Lycoming O-360 de 180ch pouvant évoluer à 230 Km/h en croisière. Il a une longueur de 8,02m, une envergure de 10,27m et un poids de 1200Kg. Il est très aprécié dans les régions montagneuses, c'est un habitué des altiports, d'où le peu d'occasion d'en voir au Havre.

 

G-ARLX--LEH-03-01-82-----D-140B-copie.jpg

Le Jodel D-140B Mousquetaire G-ARLX en janvier 1982. On devine bien la dérive pointu de ces modèles.

 

G-ARLX--LEH-29-10-01-----D-140B-copie.jpg

A nouveau le G-ARLX peint différemment de passage en octobre 2001.

 

G-TOAD--LEH-16-02-99-----D-140B-copie.jpg

Le Jodel D-140B Mousquetaire G-TOAD en février 1999.

 

F-BIZT--LEH-26-08-78-----D-140C-copie.jpg

Le Jodel D-140C Mousquetaire F-BIZT sorti du hangar Fourré Lagadec en aout 1978.

 

F-BJQQ--LEH-18-11-77------2--D-140C-copie.jpg

F-BJQQ--LEH-18-11-77------1--D-140C-copie.jpg

Le Jodel D-140C Mousquetaire F-BJQQ en novembre 1977, en recto-verso. En haut, on voit le hangar de l'aéro-club à gauche et le regretté Bar des Ailes à droite.

 

F-BKSB--LEH-08-08-77------2--D-140C-copie.jpg

F-BKSB--LEH-08-08-77------1--D-140C-copie.jpg

Le Jodel D-140C Mousquetaire F-BKSB de Thalass-air, compagnie ayant, en parti, appartenu à un célèbre cycliste Louison Bobet.

 

F-BMBE--LEH-19-12-81-----D-140C-copie.jpg

Le Jodel D-140C Mousquetaire F-BMBE en décembre 1981.

 

F-BRGV--LEH-14-05-82-----D-140C-copie.jpg

Le Jodel D-140C Mousquetaire F-BRGV en mai 1982.

 

D-EEAR--LEH-16-08-86-----D-140C-copie.jpg

Le Jodel D-140C Mousquetaire D-EEAR en aout 1986. En arrière plan un Skyraider.

 

HB-SFE--LEH-07-07-92-----D-140C-copie.jpg

Le Jodel D-140C Mousquetaire HB-SFE, Suisse, en juillet 1992 durant les Championnats du Monde.

 

F-BNIR--LEH-22-08-78-----D-140E-copie.jpg

Le Jodel D-140E Mousquetaire F-BNIR en aout 1978. Derrière un Rallye.

 

F-BNIZ--LEH-18-04-81-----D-140E-copie.jpg

Le Jodel D-140E Mousquetaire F-BNIZ en avril 1981.

 

BF--LEH-19-07-02-----D-140E-copie.jpg

Le Jodel D-140E Mousquetaire N°207 matricule BF de l'Armée de l'air.

 

YE--LEH-09-02-82-----D-140E-copie.jpg

Le Jodel D-140E Mousquetaire N°198 matricule YE de l'Armée de l'air. Ces appareils servent pour les missions de liaison et le remorquage de Planeurs.

 

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0

Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche