10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 09:05

Le Douglas DC-3 également appelé C-47 ou Dakota est toujours en service dans certains pays, mais il est aussi un avion de collection très prisé, souvent utiliser lors des commémorations du D-day (le débarquement en Normandie) en juin.

 

-LEH-06-06-94---2--copie.jpg

Le beau parking du 6 juin 1994.

 

F-GIDK--3-.JPG

Cette année là, il y avait le Douglas DC3 F-GIDK qui appartenait à la Reine d'Angleterre.

 

F-GIDK--2-.JPG

La partie avant.

 

F-GIDK--4-.JPG

 

F-GIDK.JPG

 

le-hav-octev-scan-068.jpg

Le voici au décollage.

 

N99FS--2-.JPG

Le Douglas DC3 N99FS aux couleurs anglaises est venu spécialement des Etats Unis en 1994.

 

N99FS--LEH-03-06-94--copie.jpg

Ce DC3 a participé à l'expédition pour retrouver l'escadrille de P38 enfouie dans les glaces au Groenland en 92.

 

N99FS.JPG

Le voici de 3/4 arrière.

 

NC41HQ--LEH-04-06-94--copie.jpg

Egalement venu spécialement des Etats Unis, pour le cinquantenaire, le Douglas DC3 NC41HQ.

 

N47FK--LEH-05-06-04--copie.jpg

En juin 2004, est présent le Douglas DC3 N47FK. 

 

dc3 3

Il était baptisé "Fifi Kate".

 

N47FK--LEH-06-06-04--copie.jpg

Il a effectué de nombreux largages de paras.

 

N47FK.jpg

Il a été revendu quelques mois plus tard et vol régulièrement en Colombie.

 

AI.jpg

Le second DC3 présent était celui du BBMF (Battle of Britain Mémorial Flight).

 

AI--LEH-07-06-04--copie.jpg

Ce DC3 ZA947, fait parti intégrante de la RAF, inimaginable en France.

 

AI--LEH-08-06-04--copie.jpg

 

AI--LEH-05-06-04--copie.jpg

Sur le nez, un pegase noir.

 

dc3 1

Voilà pour les DC3 venus lors des cérémonies. En espérant, pour ce 70e...

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 09:00

On va continuer à voir les Aérospatiale Alouette II, avec la série ayant équipée l'ALAT (l'Aviation Légère de l'Armée de Terre). Il y a eu 179 exemplaires munis d'une turbine Artouste (les SE-3130) et 41 exemplaires surmontés d'une turbine Astazou (SA-318C). Vous allez voir que la décoration n'est pas variée, pourtant celles d'entrainements portaient du orange, mais n'ont pas été aperçu sur notre aéroport préféré.

 

ACC-n--1619--LEH-17-06-85-----copie.jpg

L'Alouette II ACQ N°1619 en juin 1985.

 

ACH--1-.jpg

L'Alouette II ACH avec, en arrière plan un Ecureuil.

 

ACH--2-.jpg

De nouveau l'Alouette II ACH.

 

ACI-n--1670--LEH-26-08-81-----copie.jpg

L'Alouette II ACI N°1670 en aout 1981.

 

ACO-n--1474--LEH-08-08-77------2--copie.jpg

Tableau de bord de l'Alouette II ACO.

 

ACO-n--1474--LEH-08-08-77------3--copie.jpg

On fait le plein de l'Alouette II ACO N°1474 en aout 1977.

 

ACO-n--1474--LEH-08-08-77-----copie.jpg

De nouveau l'Alouette II ACO derrière le rotor de queue d'une autre.

 

ACP-n-1557--LEH-08-08-77------2--copie.jpg

L'Alouette II ACP N°1557 en aout 1977.

 

ACP-n-1557--LEH-08-08-77-----copie.jpg

La revoici devant les hangars Freyssinet et Fouré Lagadec.

 

ACU-n--x--LEH-17-07-78-----copie.jpg

L'Alouette II ACU en juillet 1978.

 

AMA-n-x--LEH-17-06-78-----copie.jpg

L'Alouette II AMA en juin 1978.

 

AMC-n-1412--LEH-16-02-77-----copie.jpg

L'Alouette II AMC N°1412, en février 1977 devant le hangar Freyssinet. On voit l'absence des portes de ce côté du batiment. Elles seront changés de côté lors des travaux en 1992.

 

AMD-n--1428--LEH-04-05-83-----copie.jpg

L'Alouette II AMD N°1428 en mai 1983.

 

AMG-n--1386--LEH-24-06-84-----copie.jpg

L'Alouette II AMG N°1386 en juin 1984.

 

BTA-n-1322--1-.jpg

L'Alouette II BTA N°1322 vu de face avec ses deux antennes à l'avant de la bulle.

 

BTA-n-1322--4-.jpg

La même nous montrant son intérieur.

 

BTA-n-1322--3-.jpg

La voici en son entier les portes ouvertes.

 

BTA-n-1322.jpg

L'appareil est très reconnaissable à sa poutre en treilli de tiges métalliques.

 

BTZ-n--2197--22-05-89-----copie.jpg

L'Alouette II BTZ N°2197 en mai 1989.

 

*Merci à Alain et à Laurent pour le prêt de leurs photos.

Repost 0
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 09:00

C'est en 1976 qu'apparait le successeur du Cessna 150, le Cessna 152 une version plus puissante, avec un moteur Continental O-235 de 110ch. Les performances sont très légèrement supérieur tout comme les dimensions. Quelques uns des 7580 exemplaires sont passés par Le Havre:

 

F-GASV--LEH-23-07-83-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GASV en juillet 1983 devant le hangar Fouré Lagadec.

 

F-GBJB--LEH-30-07-94-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GBJB lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1994.

 

F-GBJF--LEH-30-07-94-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GBJF lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1994.

 

F-GBJR--St-Romain-28-05-05-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GBJR de l'Aéro-club de Saint Romain en mai 2005 avec le logo du département Seine Maritime.

 

F-GBJR.JPG

Le Cessna 152 F-GBJR quelques années plus tard.

 

F-GBJV--LEH-24-07-99-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GBJV lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1999.

 

F-GBQD--LEH-05-03-83-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GBQD de l'Aéro-club du Havre Jean Maridor en mars 1983.

 

F-GBQD-copie.jpg

Le même F-GBQD quelques années plus tard, tout blanc.

 

F-GBQD--2-.JPG

Le revoici avec les couleurs verte et rouge de l'aéro-club du Havre Jean Maridor.

 

F-GBQD--LEH-28-01-90-----copie.jpg

Cette peinture était en vigueur dans la première moitié des années 90.

 

F-GBQD--LEH-06-09-97-----copie.jpg

Le voilà tel qu'il apparut en 1997, propriété de l'aéro-club jusqu'en 1999.

 

F-GBQO--LEH-30-04-94-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GBQO de l'Aéro-club Air France, lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1994.

 

F-GBQP--LEH-03-07-81-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GBQP en juillet 1981.

 

F-GCHG--LEH-24-07-99-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GCHG lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1999.

 

F-GCHH--LEH-28-08-81-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GCHH en aout 1981 avec en arrière plan le hangar de l'Aéro-club avec son logo.

 

F-GCHJ--2-.JPG

Le Cessna 152 F-GCHJ au plein.

 

F-GCHJ.jpg

Le revoici au parking, nous sommes dans la deuxième moitié de la décennie précédente.

 

F-GCHL--LEH-24-07-99-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GCHL lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1999.

 

F-GCHT--LEH-05-07-81-----copie.jpg

Le Cessna 152 F-GCHT en juillet 1981.

 

F-GCHT--LEH-30-04-10-----copie.jpg

Le même près de trente ans plus tard.

 

*Merci à Alain, Pierre et l'Aéroclub du Havre Jean Maridor pour le prêt de leurs photos.

Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:00

Cet avion légendaire est connu de tous. Si son premier vol remonte au 17 décembre 1935, presque 80 ans après, il est toujours en service chez certaines compagnies nord et sud américaines ainsi qu'en Afrique.

Pas un pays n'a été survolé par un DC3 ou une de ses licences soit en tant que civil soit en tant que militaire. Pour ces derniers, appelés Douglas C-47 ou encore Dakota, ils s'illustrèrent par millier lors du débarquement sur la Normandie en juin 1944. Après la guerre, disponible en très grand nombre et pas cher dans les surplus, le DC3 équipe des compagnies aériennes nationales en plein renouveau ou permet la création de compagnies privés. Un certain nombre de DC3 sont venus au Havre:

 

cyg066-74.jpg

Magnifique photo du Douglas DC3 G-AMRA en révision sous le hangar Freyssinet dans les années 60.

 

1949

1959 G-AMZG

 

 

 

 

 

1953

1961 G-AMKE

 

 

 

 

 

 

Quelques photos de presse montrant des DC3 en service dans les années 50 au Havre-Octeville.

 

F-BEIG--03-09-83-----copie.jpg

Plus proche de nous, au début des années 80.

 

F-BEIG.jpg

Une compagnie appelée "Normandie Air Service" possédait le Douglas DC3 F-BEIG et venait régulièrement.

 

F-BEIG--2-.jpg

Laurent l'a même visité.

 

F-BEIG--22-05-81-----copie.jpg

Profil droit devant l'aérogare.

 

F-BEIG--LEH-19-09-81-----copie.jpg

Profil gauche

 

F-BEIG--22-05-81------2--copie.jpg

Ce qui choque est cette antenne sous le nez.

 

F-BYCU--LEH-15-04-84------copie.jpg

Le Douglas DC3 F-BYCU de la compagnie Stellair le 15 avril 1984.

 

F-BYCV--LEH-09-12-77------2--copie.jpg

Le Douglas DC3 F-BCYV de la compagnie Uni Air en décembre 1977.

 

F-BYCV--LEH-09-12-77-----copie.jpg

Durant cette période, ils étaient pas mal utilisés pour le transport de bestiaux et en particulier des moutons.

 

G-AMRA--LEH-05-10-85------2--copie.jpg

Le Douglas DC3 G-AMRA de la compagnie anglaise Air Atlantique en octobre 1985.

 

G-AMRA--LEH-05-10-85-----copie.jpg

Ce vénérable appareil a quitté Air Atlantique l'an dernier (2013) pour voler en Allemagne

 

G-AMRA--LEH-01-09-99-----copie.jpg

Le G-AMRA en 1999 avec d'autres couleurs.

 

G-ASMV--LEH-05-07-80-----copie.jpg

Voici le Douglas DC3 G-AMSV de la compagnie Air Atlantique en juillet 1980.

 

G-AMSV--LEH-14-07-84-----copie.jpg

Revoici le G-AMSV, en juillet 1984, avec une nouvelle peinture.

 

G-AMSV--LEH04-05-88-----copie.jpg

Et toujours lui en mai 1988.

 

G-ANAF--LEH-10-11-77-----copie.jpg

Le Douglas DC3 G-ANAF de la compagnie Air Atlantique en novembre 1977.

 

G-ANAF--LEH-10-11-77------2--copie.jpg

Le même de trois quart arrière avec la rampe pour les moutons.

 

F-AZTE--LEH-10-06--Photo-J.Guillem-via-AG-.jpg

Le Douglas DC3 F-AZTE (immatriculation en avion de collection), en octobre 2006, aux couleurs de la compagnie Aigle Azur.

 

F-AZTE--LEH-08-06-07-----copie.jpg

F-AZTE--LEH-09-06-07-----copie.jpg

Le même DC3 peint d'un côté Air France et l'autre KLM. Aujourd'hui, il est uniquement aux couleurs Air France.

 

*Merci à Alain et à Laurent pour le prêt de leurs photos.

Repost 0
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 09:00

Quel aéro-club n'a pas eu cet avion école biplace, construit à un peu moins de 24000 exemplaires, hors Cessna 152. Le Cessna 150 vol pour la première fois le 12 septembre 1957, la production cesse en 1977, se qui n'empêche pas d'en voir voler encore un très grand nombre. La motorisation est un quatre cylindres à plat Continental O-200 de 100ch dans la plupart des versions, hormis le célèbre Aerobat capable de la voltige de base. La vitesse de croisière est de 200 Km/h et son autonomie varie de 600 à 1400Km selon les versions. Son envergure est de 10,20m, sa longueur 7,30m et son poids maximal 730Kg. Voici un certain nombre Cessna 150 venu au Havre ou ayant appartenu à l'aéro-club du Havre.

 

F-BNDX--LEH-22-08-78-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BNDX de l'Aéro-club UTA (la fameuse compagnie aérienne) en août 1978.

 

F-BOQO--LEH-23-08-08-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BOQO du club de parachutisme de Dieppe en août 2008.

 

F-BRXJ--LEH-29-05-78-----copie.jpg

Reconnaissable à leurs damiers, le Cessna 150 Aérobat F-BRXJ de l'Aéro-club Jean Maridor en 1978 devant l'ancienne pompe à essence.

 

F-BSIN--St-Romain-01-05-87-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BSIN de l'ACES de Saint Romain en 1987.

 

F-BSIN--St-Romain-11-05-91-----copie.jpg

Le même quatre ans plus tard, repeint, toujours sur le même terrain.

 

F-BTFH--LEH-04-09-08-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BTFH de l'Ecole de Pilotage de Rouen en septembre 2008.

 

F-BTUI--LEH-24-07-99-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BTUI lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1999.

 

F-BUEJ--LEH-24-03-79-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BUEJ de l'Aéro-club Jean Maridor en 1979.

 

F-BUML--LEH-25-05-85-----copie.jpg

Le Cessna 150 Aerobat F-BUML en 1985.

 

F-BVSD--LEH-08-05-01-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BVSD de l'Aéro-club d'Evreux vu en 2001.

 

F-BVXF--LEH-24-07-99-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BVXF lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1999.

 

F-BXII--LEH-2-09-78-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BXII de l'Aéro-club Jean Maridor en 1978.

 

F-BXII--LEH-03-03-90-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BXII portant les couleurs verte et rouge de l'Aéro-club Jean Maridor quelques années plus tard.

 

F-BXNG--LEH-24-07-99-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BXNG vu lors du Tour aérien des jeunes pilotes 1999.

 

F-BXNR--LEH-09-05-81-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BXNR de l'Aéro-club Hispano Suiza en 1981, en arrière plan un Wassmer 421 et l'Alouette du Pilotage.

 

F-BXNT--LEH-29-05-78-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BXNT de l'Aéro-club Régional de Caen en 1978.

 

F-BXNZ--LEH-24-04-04-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-BXNZ de l'Aéro-club de Mortagne en 2004.

 

F-GAAY--LEH-01-07-98-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-GAAY de l'Aéro-club Hispano Suiza en 1998.

 

F-GAAZ--LEH-09-09-78-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-GAAZ de l'Aéro-club de la Côte d'Amour en 1978.

 

F-GAQB--LEH-24-04-04-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-GAQB de l'Aéro-club d'Alençon en 2004.

 

F-GAQS--LEH-29-05-82-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-GAQS de l'Aero-club de Cholet Leon Guerineau.

 

F-GCYD--LEH-30-07-94-----copie.jpg

Le Cessna 150 F-GCYD de l'Aéro-club Les Ailerons d'Enghien Moisselles durant le Tour aérien des Jeunes pilotes 1994.

 

cessna-150-F-GGCS.JPG

Le Cessna 150 F-GGCS de l'Aéro-club Air France en 2007.

 

Cessna-150-0350-F150-copie.jpg

Le Cessna 150 F-GOBM de la société Bravo Mike Aviation.

 

F-BVBV--St-Valery-07-08-77-----copie.jpg

Petit aparté, pour ce Cessna 150 F-BVBV aux anciennes couleurs de l'Aéro-club Air France en 1977 à Saint Valéry en Caux.

 

Parmi tout ces appareils, de nombreux exemplaires ont été construit chez Reims Aviation sous la dénomination F150.

 

*Merci à Pierre Lebaillif et Alain pour le prêt de leurs photos.

Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 09:00

Nous allons parler de l'hélicoptère qui a fait la notoriété de ce qui est aujourd'hui Eurocopter. C'est aussi la première voilure tournante produit en série avec une turbine l'Alouette II.

Le projet remonte au début des années 50 avec un appareil appelé "Alouette" équipé d'un moteur à piston. Trop compliqué, malgré ses belles performances, la SNCASE(*1) étudie par la suite une cellule simple qui puisse recevoir le turbomoteur Artouste. C'est chose faite le 12 mars 1955, lorsque le SE-3130 baptisé Alouette II décolle pour la premiere fois. Les prototypes et appareils de préséries s'enchainent battant, pour certains, des records.

 

F-GIJE--LEH-04-11-07-----copie.jpg

Le prototype de l'Alouette II N°1003 vol toujours immatriculé en collection F-AZYQ. En 2007, alors immatriculé F-GIJE, elle est venue lors de la Transat Jacques Vabre.

 

Le premier client est la Marine Nationale qui reçoit son premier exemplaire en 1956, les patins étant remplacés par des roues pour mieux déplacer les appareils sur les ponts des bateaux. Environ 1300 exemplaires sont construits et livrés dans le monde entier, tant dans le civil que le militaire.

 

163-n--1163--LEH-15-06-87-----copie.jpg

Voici l'Alouette II N°1163, à quatre roues, de la Marine dans le hangar Freyssinet en 1987.

 

759-n--1759--LEH-30-11-85---1--copie.jpg

759-n--1759--LEH-30-11-85---2--copie.jpg

L'Alouette II N°1759 de la Marine en 1985 devant un Hawker HS-125.

 

F-SDLH-n--1536--LEH-06-05-83-----copie.jpg

Nous revenons au patin avec l'Alouette II N°1536 F-SDLH de l'Armée de l'air.

 

7513-n--1265--LEH-14-05-90-----copie.jpg

L'équivalent de l'ALAT(*2), la "HEER" de l'armée Allemande est venue le 14 mai 1990 avec l'Alouette II N°1265 codé 7513

 

7714-n-1868--LEH-14-05-90-----copie.jpg

et l'Alouette II N°1868 codé 7714.

 

A-46-n--1964--LEH-13-07-94-----copie.jpg

Nos amis Belges sont venus avec l'Alouette II N°1964 codé A46 en juillet 1994

 

A-79-n--2138--LEH-18-08-82-----copie.jpg

l'alouette II N°2138 codé A79 en aout 1982

 

A-90-n--1991--LEH-10-12-91-----copie.jpg

et l'Alouette II N°1991 codé A90 en décembre 1991.

 

F-GNVB---2-.jpg

Les Troupes d'Aviation Suisse ont souvent la bonne idée de vendre leur matériel.

 

F-GNVB--LEH-14-10-95-----copie.jpg

F-GNVB--LEH-15-10-94-----copie.jpg

C'est pour cela que l'Alouette II N°1920 codé V66 a été acheté par Bernard Vurpillot en 1995.

 

F-GNVB---1-.jpg

La revoici devant le Freyssinet, elle était immatriculée F-GNVB.

 

F-GNVB--LEH-18-07-99-----copie.jpg

Après avoir été vendue en 1998, elle a été repeinte avant de venir refaire un petit coucou en juillet 1999.

 

 

F-ZBAB--LEH-07-03-77-----copie.jpg

Il y a eu des Alouette II dans la Sécurité Civile comme nous le montre cette superbe photo de l'Alouette II N°1353 F-ZBAB en mars 1977.

 

F-ZBAE--24-01-77-----copie.jpg

L'Alouette II N°1550 F-ZBAE, les portes ouvertes, en janvier 1977.

 

F-ZBAU--LEH-21-01-78-----copie.jpg

Cette Alouette II N°1927 F-ZBAU à l'ombre du hangar de la base de la Sécurité Civile.

 

JAK--LEH-19-08-87-----copie.jpg

La Gendarmerie a également possédé des Alouette II comme la N°1730 F-MJAK vu en aout 1987

 

JBB--LEH-21-08-80-----copie.jpg

ou encore l'Alouette II N°1671 F-MJBB.

 

aerospatiale-alouette-II-gen.jpg

L'Alouette II N°1517 F-MJAY du musée de la Gendarmerie lors des championnats du monde de voltige en 1992.

 

Nous verrons les performances, la prochaines fois, avec les photos des appareils de l'ALAT.

 

*Merci à Laurent et à Alain pour le prêt de leurs photos.

 

*1 SNCASE: Société Nationale de Construction Aéronautique du Sud Est.

*2 ALAT: Aviation Légère de l'Armée de Terre

Repost 0
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 09:00

Encore une belle surprise provenant de la photothèque de notre ami Alain. Cet avion étrange a été aperçu dans les hangars d'Octeville en septembre 1975. Mais revenons 35 ans en arrière. Le Zaunkonig est le fruit d'un travail d'élèves d'une école d'ingénieurs aéronautique allemande. Le premier vol, de cet avion spécifiquement lent, intervient le 17 décembre 1940. Le prototype V1 se crash en 1942. Un temps intéressée, l'armée allemande commande en 1943 un prototype V2 immatriculé D-YBAR. Celui ci effectue de nombreux essais et participe même à quelques combats en 1945. Cette même année après la défaite germanique, les anglais capture l'avion et le teste deux ans plus tard. Il sera ensuite acheté dans le civil immatriculé G-ALUA jusqu'en 1974 date de sa vente à un Irlandais où il change de registre pour devenir EI-AYU. C'est de là qu'il va partir pour un musée allemand en 1975, d'où son passage au Havre.

 

EI-AYU--LEH-09-75-----copie.jpg

Le Braunschweig LF-1 “Zaunkönig” EI-AYU, ailes repliées dans le hangar freyssinet.

 

EI-AYU--LEH-09-75------2--copie.jpg

Toujours dans le hangar, vue opposée.

 

Le moteur Zundapp développe 50ch lui donnant une vitesse de 140 Km/h, le principal était la vitesse de décochage à environ 50 Km/h, l'autonomie étant de 450Km. Son envergure est de 8,02m, sa longueur de 6,08m et son poids de 350Kg.

 

IMGP8543.JPG

Nous l'avons vu en 2009 dans la partie consacrée à l'aviation du Deutshes Museum de Munich à Oberschleissheim.

 

PICT0032.JPG

Construit à cinq exemplaires, voici le second exemplaire survivant de Zaunkonig au musée de Schwenningen, le D-EBCG construit après la guerre.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ces photos.

Repost 0
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 10:00

L'année 2014 est synonyme de commémoration du centenaire de la première guerre mondiale. Au Havre, il y a eu la présence d'éléments aéronautiques et surtout aéromaritime, dont vous découvrirez la primeure durant l'exposition à Harfleur. Revenons à une époque plus contemporaine où les avions de la 1ere GM, en collection, se font très rare sur nos aérodromes. Alain a eu la chance de voir le Fokker DR1 G-BTYV devenu F-AZJG à son arrivée en France. Le Triplan est devenu célèbre durant le premier conflit mondiale avec à ces commandes le Baron Manfred Von Richtoffen alias le "Baron Rouge".

 

G-BTYV--LEH-27-03-93--copie.jpg

Le Fokker DR-1 G-BTYV devenu F-AZJG.

 

Le triplan de chez Fokker effectue son premier vol le 5 juillet 1917. L'avion, malgré les espérances, n'était pas des plus performant et ne fut construit qu'à 320 exemplaires. IL a une envergure de 7,20m, une longueur de 5,80m et un poids maximal d'un peu moins de 600Kg. Son moteur rotatif Oberursel UR II, licence du Le Rhône de 110ch, lui procure une vitesse de 185 Km/h et a une autonomie de 300Km.

 

cyg064.jpg

En 2000, il y a eu une exposition dans l'Hôtel de Ville du Havre dans laquelle avait pris place le Fokker DR-1 F-AZAQ de la Ferté Alais. Ci quelqu'un a une photo en couleur de cette exposition n'hésitez à la faire partager.

Merci par avance.

 

*Merci à Alain pour le prêt de sa photo.

* Source Presse Havraise.

Repost 0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 09:00

Voici un avion qui n'a jamais connu la deuxième guerre mondiale, mais qui a toute la panoplie du parfait warbirds: une allure de chasseur, la puissance et un bruit superbe. Il a été concu à la fin des années 40, afin de remplacer le NA T6, vu précédemment. Cet avion d'entraînement effectue son premier vol le 24 septembre 1949 avec un moteur de 800ch. L'US Navy en est le principal utilisateur. Durant la guerre d'Algérie, la France commande le Trojan pour en faire un avion antiguerilla. Assemblé par Sud Aviation, il est appelé Fennec. Ce dernier est très recherché par les collectionneurs, car il a combattu. Il a une envergure de 12,22m, une longueur de 10,06m et poids un maximal de 3,8 tonnes. Il est équipé dans sa version "B" d'un moteur en étoile Wright R-1820 Cyclone de 1425ch lui donnant une vitesse maximale de 550 Km/h et une autonomie 1700Km.

 

N128PS (St Romain 11-05-91) copie

Le North American T28 Bu-146270 N128PS à son arrivée en France, a été remonté à Saint Romain en 1991. Quelques mois plus tard, il s'écrase tragiquement dans une collision avec celui en fin d'articles, lors d'un meeting.

 

F-AZHN (20-03-98) copie

Le North American T-28 Bu-140547 F-AZHN à son arrivée en France à Octeville. Il est aujourd'hui bleu Marine.

 

F-AZFV (St Valéry 25-05-90) copie

Pour comparaison, voici le Fennec N°142 en 1990, à Saint Valéry en Caux, alors immatriculé F-AZFV et appartenant au Musée de l'air. Il a depuis l'accrochage été restauré et vole en Angleterre.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 09:00

Voici la dernière version de la famille des bimoteurs Fokker le F50. Le constructeur Hollandais lance le programme au début des années 80 afin de remplacer le F27. Muni d'une avionic moderne et de nouveaux turboprpulseurs Pratt & Whitney PW-125 d'environ 2300ch, il décolle pour la première fois le 28 décembre 1985. Il a une envergure de 29 mètres, une longueur 25,25 mètres et un poids d'environ 20 tonnes. Sa vitesse de croisière est de 530 Km/h et son autonomie est de 2000Km. Au moment de la faillite de ce constructeur historique en 1996, un peu moins de 215 exemplaires ont été fabriqué, dont certains sont venus au Havre.

 

EC-GAD--LEH-30-09-95--copie.jpg

Le Fokker 50 EC-GAD de la compagnie espagnole Air Nostrum en 1995.

 

OO-VLE--LEH-23-07-03--copie.jpg

Le Fokker 50 OO-VLE de la compgnie VLM basé à Anvers en 2003.

 

fokker-50-OO-VLJ.JPG

Le Fokker 50 OO-VLJ de la compagnie VLM en 2008.

 

OO-VLK--LEH-02-02-99--copie.jpg

Le Fokker 50 OO-VLK de la compagnie VLM en 1999.

 

OO-VLO--LEH-27-06-01--copie.jpg

Le Fokker 50 OO-VLO de la compagnie VLM en 2001.

 

OO-VLQ--LEH-2006--copie.jpg

Le Fokker 50 OO-VLQ de la compagnie VLM en 2006.

 

fokker-50-OY-EBB-1.JPG

Le Fokker 50 OY-EBB de la compagnie scandinave Newair.

 

OY-EBB--LEH-18-02-01--copie.jpg

Le même, sous une autre vue en 2001.

 

fokker-50-OY-EBD---EBB-1.JPG

Le Fokker 50 OY-EBD se gare devant son congénère.

 

OY-EBD--LEH-26-11-00--copie.jpg

Le voici au soleil en 2000.

 

OY-MMS--LEH--10-03-01--copie.jpg

Le Fokker 50 OY-MMS de la compagnie Newair en 2001.

 

PH-KVB--LEH-23-10-04--copie.jpg

Le Fokker 50 PH-KVB, en 2004, de la compagnie nationale hollandaise KLM comme tout ceux qui suivent.

 

fokker-50-PH-KVE.JPG

Le Fokker 50 PH-KVE en 2009.

 

PH-KVF--LEH-20-05-09--copie.jpg

Le Fokker 50 PH-KVF au roulage en 2009.

 

fokker-50-PH-KVF.JPG

Le même de trois quart avant en 2008.

 

PH-KVG--LEH-13-05-09--copie.jpg

Le Fokker 50 PH-KVG en 2009.

 

PH-KVH--LEH-29-04-09--copie.jpg

Le Fokker 50 PH-KVH en 2009.

 

PH-VKV--LEH-16-06-01--copie.jpg

Le Fokker 50 PH-KVK en 2001.

 

*Merci à Alain pour le prêt de ses photos.

Repost 0

Aviation Le Havre

  • : aviation le havre
  • aviation le havre
  • : bonjour il s'agit d'un blog sur l'aviation au havre et sa proche région. Son histoire ainsi que tous les appareils de passage dans la region
  • Contact

Recherche